4 clés pour réussir en tant que nouvelle maman auto-entrepreneur

par | 29 Sep 2020 | maman entrepreneure | 0 commentaires

Découvre la méthode qui m'a permis de

gagner 996€ en 2 jours 

sur internet

Sans blog, sans communauté 

sur les réseaux sociaux et 

sans jamais montrer ma tête, 

en recommandant des produits que j'aime !

Découvre la méthode gratuitement

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Aurore, Orthophoniste et Psychomotricienne, du blog “Donnez-lui des ailes”.

Elle vous livre les 4 clés pour réussir à concilier votre nouvelle vie de maman et d’entrepreneure.

Bien avant l’arrivée de votre bébé, vos journées étaient déjà bien rythmées par votre entreprise. Votre agenda était déjà rempli et votre to-do list était longue comme le bras. 

Alors, maintenant que votre tout-petit a débarqué dans votre maison, votre vie est chamboulée à tous les niveaux et vous n’avez plus une minute pour vous !

Je vous entends vous demander comment continuer votre activité de freelance ? 

Il n’y a pas assez de 24h pour faire tout ce que vous devez faire. L’idée d’arrêter au moins un temps vous a peut-être traversé l’esprit. 

Mais vous aimez votre travail ! C’est votre moteur ! 

Et vous savez qu’il est important pour vous d’avoir d’autres choses à penser que votre maison et votre bébé (même si vous l’adorez !)

Être maman ET autoentrepreneur est loin d’être facile, surtout au début ! 

D’ailleurs, c’est souvent un véritable challenge que de réussir à concilier sa vie professionnelle et sa vie personnelle, surtout avec un bébé.

Voici 4 clés pour vous aider à affronter votre quotidien. 

Clé 1 : accepter de travailler moins lorsqu’on devient maman auto-entrepreneur

Avant l’arrivée de bébé, on se dit que nous ne changerons pas notre vie d’avant, que nous continuerons à travailler, à sortir comme avant ou encore à passer des soirées devant notre série préférée. 

Mais, lorsque bébé arrive, nos prévisions sont souvent chamboulées. 

La naissance d’un enfant : un vrai chamboulement

Le rythme de notre tout-petit s’impose dans notre emploi du temps : entre les tétées et/ou biberons, les changes, les siestes quand il veut bien dormir, les nuits en pointillées, etc., il est quasiment impossible de ne pas s’organiser en fonction de son rythme ! 

Et cela s’explique aussi d’un point de vue physiologique, parce que durant toute la grossesse, notre corps se prépare pour faire de notre bébé notre principale priorité : des modifications au niveau de la structure de notre cerveau s’opèrent pour nous préparer aux exigences de la maternité, nous produisons davantage d’ocytocine, hormone qui favorise le lien mère-enfant…

C’est un véritable tsunami ! 

On prend conscience que l’on est obligée de réorganiser tout notre quotidien en fonction de Bébé, parce qu’il est totalement dépendant de nous. 

Des émotions contradictoires pour la maman entrepreneur

On perd tous nos repères, on peut même avoir un profond sentiment de perte de soi.

Alors on s’en veut ! 

On culpabilise d’en vouloir à Bébé parce qu’on ne peut plus faire ce qu’on veut quand on veut. 

Et comment ne pas se sentir mauvaise mère de penser ça ?

Et puis, on n’ose pas en parler à notre entourage. 

Parce que tout le monde nous répète que la naissance de Bébé est la plus belle chose au monde. 

Evidemment, nous savons que nous vivons quelque chose d’extraordinaire. 

Mais, pendant la grossesse, on n’imaginait que le côté tout-beau-tout-rose. 

Et la réalité est franchement différente ! Parce que se transformer en zombie à cause du manque de sommeil est loin d’être la plus belle chose au monde !

En même temps, bien sûr que nous adorons notre bébé et que nous voulons tout faire pour être un parent compétent. Mais cela implique tellement de choses ! 

Etre maman est… fatiguant

Le poids des responsabilités nous écrase : il faut à tout prix supporter le manque de sommeil, garder une maison propre, réussir à allaiter, à porter Bébé en écharpe, à utiliser des couches lavables (pour ses petites fesses et pour l’avenir de Bébé sur terre c’est mieux !). Mais aussi, penser à son bien-être en le massant par exemple.

Et demain, il faudra encore lui préparer des repas maison, jouer avec lui tous les jours, etc. 

C’est sans fin. 

Penser à tout ça nous épuise encore davantage !

Parfois, on résiste. 

On essaye de continuer à vivre notre vie comme avant, à sortir le soir, à travailler beaucoup (surtout la nuit ou pendant les siestes)

Mais, s’imposer un tel rythme nous mène droit à l’épuisement. 

Et on finit tôt ou tard par s’en apercevoir, souvent à nos dépens 😭 

Mon conseil de maman entrepreneur : levez le pied

Pour être épanouie en tant que nouvelle maman auto-entrepreneur, acceptons qu’il y ait un temps pour tout. 

Lorsque Bébé grandira, il sera possible de reprendre une vie plus dense… ou pas 🙂 

En attendant, acceptons de ne plus pouvoir travailler autant qu’avant. 

Mais faisons en sorte d’être d’autant plus efficace dès que nous avons un créneau de travail !

Clé 2 : être plus efficace dans son travail pour pouvoir le concilier avec l’arrivée de notre bébé

Beaucoup d’articles mettent en avant l’importance de l’organisation lorsque l’on devient maman, mais il me semble qu’avec un tout petit, il s’agit plus de s’adapter que de s’organiser. 

Parce que les horaires de Bébé ne sont pas toujours prévisibles. 

Et puis, il y toujours beaucoup d’imprévus : entre ses pleurs inexpliquées qui ne s’arrêtent pas, son caca jaune -est-ce grave ?-, ou son bouton sur le front -peut-être le début de la varicelle ?-, etc., nos préoccupations quotidiennes ne sont pas forcément celles qu’on avait planifiées.

Il est donc préférable de ne pas être trop rigide dans son organisation de travail, au risque de ne pas tenir le rythme et de se décourager. 

Et puis, c’est important d’être bienveillante avec soi-même vous ne pensez pas ?

S’organiser quand on est maman auto-entrepreneur 

Je vous invite à vous adapter au maximum à votre bébé et à profiter des temps où il fait la sieste pour travailler. 

Vous pouvez aussi lui installer un tapis de jeu à côté de votre bureau de façon à garder un œil sur lui tout en continuant à travailler durant les moments où il est éveillé. 

Il est également important de chercher à être le plus efficace possible dans son travail pour pouvoir maximiser sa productivité et obtenir les mêmes résultats professionnels en travaillant moins.

Pour ce faire, il me semble primordial de revoir totalement notre façon d’envisager notre entreprise une fois que l’on devient maman. 

En effet, avant d’avoir un enfant, il est fréquent de travailler de manière acharnée pour son business sans compter ses heures. 

On se félicite alors lorsqu’on accomplit un maximum de tâches en une journée, sans avoir conscience que nos actions ne sont pas toutes très porteuses. 

On peut par exemple se perdre dans des mises en place de processus techniques compliqués, alors qu’il aurait pu être possible d’envisager les choses plus simplement ou de déléguer cette tâche. 

On peut aussi passer beaucoup de temps à s’informer, à lire sur notre thématique, sans mettre immédiatement à profit ces apprentissages pour notre business.

Anticiper pour être plus efficace dans son business

Je vous propose de prendre davantage de recul avant d’envisager la moindre action pour votre travail. 

Demandons-nous si les enjeux de la tâche prévue sont importants.

Et restons focus : apprenons à consacrer notre temps de travail à des actions, des processus, et des méthodes qui ont un véritable impact sur le long terme pour notre business.

La majorité de notre temps et de notre énergie doit être consacrée à ce qui est vraiment essentiel en terme de rentabilité. 

Il est donc indispensable de couper toutes les distractions possibles, et notamment de fermer sa boîte mail ou d’éteindre son téléphone lorsque l’on travaille sur autre chose. 

Une autre piste pour maximiser sa productivité au travail est d’automatiser au maximum nos processus : si vous êtes coach par exemple, pourquoi ne pas créer une formation en ligne qui vous permettra de vendre automatiquement vos services ? 

Peut-être êtes-vous découragée devant l’ampleur de la tâche ? 

N’oubliez pas que tous les grands projets ont commencé par un premier pas. 

Il est préférable d’avancer petit à petit que de ne pas avancer du tout. 

Si vous consacrez, même simplement 30 minutes par jour à ce projet, vous avez toutes les chances de réussir !

Chaque chose arrive au bon moment, ne vous mettez pas la pression et sachez demander du soutien pour vous aider dans votre quotidien.

Clé 3 : savoir demander du soutien lorsqu’on devient maman auto-entrepreneure

Vous l’avez sans doute déjà expérimenté : le travail en tant qu’auto-entrepreneur est loin d’être linéaire. 

Parfois, nous savourons la chance que nous avons de vivre d’un métier passion et avons l’impression de contribuer à changer le monde, tandis qu’à d’autres moments, nous nous sentons dépassées par l’ampleur et/ou la pénibilité des tâches qui affluent, au point d’avoir envie de tout arrêter.

Devenir maman auto-entrepreneur : apprendre à déléguer

Lorsque l’on devient maman, de nouvelles responsabilités nous incombent et impliquent que les périodes difficiles peuvent nous paraître d’autant plus pénibles 😱 

C’est la raison pour laquelle être soutenue et encouragée est primordial afin de tenir sur le long terme. 

Au niveau de notre business, il me semble essentiel – si ce n’est pas encore fait – d’apprendre à déléguer toutes les tâches qui peuvent l’être. 

L’objectif, ici encore, est de se focaliser sur l’essentiel. 

Ce n’est pas toujours évident au départ, mais on y gagne énormément de temps et d’énergie, et cela permet de nous recentrer sur le cœur de notre mission. 

Réseaux d’entrepreneures : LA solution ?

Les réseaux de femmes entrepreneures peuvent nous apporter un véritable soutien, notamment pour apprendre à mieux nous organiser et à mutualiser nos compétences.

Par exemple, pourquoi ne pas imaginer des tours de rôle entre mamans freelance pour garder les enfants des autres ? 

Parce qu’être autoentrepreneur et maman ne signifie pas nécessairement avoir son enfant auprès de soi à chaque instant jusqu’à ses 18 ans ! 

Inutile de culpabiliser si vous le faites garder quelques heures de temps en temps voire plusieurs jours par semaine. 

Loin de le traumatiser, je suis persuadée que le fait que vous puissiez continuer votre activité qui vous épanouit contribuera probablement à son propre bonheur. 

Demander de l’aide à son entourage 

Être soutenue sur le plan professionnel et accepter de faire garder notre bébé de temps en temps est donc primordial, mais il est tout aussi important d’être épaulée dans notre vie personnelle.

En effet, comme je l’ai évoqué plus haut, en devenant maman, nos émotions se bousculent. 

Pourtant, nous avons toutes tendance à dissimuler nos ressentis négatifs à nos proches, surtout en cette période où nous venons de donner la vie. 

Nous estimons qu’il est de rigueur de mettre en avant que nous nageons dans le bonheur. 

Et pour être sûre de ne pas craquer et de ne pas nous épancher sur nos difficultés, il est fréquent de négliger nos amis et notre famille. 

Pourtant, en échangeant à cœur ouvert avec ces personnes de confiance, nous pourrions nous apercevoir qu’elles ressentent ou ont toutes ressenti cette même impression d’incompétence parentale, ce sentiment de se sentir en-dessous de tout. 

C’est tout à fait normal d’avoir des hésitations, voire des ratés lorsque l’on devient maman

Alors, quoi de plus porteur que de ne pas se sentir seule ? 

Votre conjoint peut (aussi) vous aider

Notre conjoint peut également être un appui précieux lorsque l’on devient maman, surtout si l’on souhaite continuer à travailler à notre compte

Son soutien est primordial sur le plan affectif, mais aussi dans la gestion du quotidien avec notre bébé ou sur les tâches de la maison. 

Pourtant, pour beaucoup d’entre nous, il est difficile de lui passer complètement le relai avec notre bébé. En effet, puisque nous passons beaucoup plus de temps avec notre tout-petit, nous acquerrons une certaine maîtrise des gestes du quotidien. 

Or, notre conjoint partage moins de moments avec lui, il est donc nécessairement moins habile, par exemple pour changer sa couche. Vous voyez de quoi je parle 😅 ? 

Naturellement, nous avons donc tendance à considérer qu’il “ne fait pas comme il faut” et à lui manifester explicitement 🤣

Pas étonnant que beaucoup de nos conjoints, pourtant de bonne volonté au départ, finissent par jeter l’éponge ! 

Alors, à nous d’apprendre à lâcher prise et accepter que notre conjoint a, lui aussi, le droit d’apprendre à être papa et de faire des erreurs. 

D’ailleurs, plus il passera du temps avec Bébé, plus il maîtrisera les gestes routiniers et plus il pourra développer une belle relation avec lui. 

Et puis, ce temps où Bébé et avec son papa nous permet aussi d’avancer sur notre travail d’autoentrepreneur, même le week-end par exemple. 

Mais attention, si vous choisissez de travailler le week-end parce que cela vous semble bénéfique par rapport au rythme de votre famille, n’oubliez pas de vous aménager d’autres moments pour prendre soin de vous, c’est essentiel !

Clé 4 : prendre soin de soi pour être plus productive en tant que maman auto-entrepreneur

Rester à son compte lorsque l’on devient maman n’a pas pour objectif de se dégouter de tout à cause de la fatigue et de la charge mentale. 

Alors, certes notre bébé et notre business sont prioritaires, mais il est essentiel d’être aussi sa propre priorité.

S’autoriser des moments de détente

Prendre soin de notre santé physique et mentale est la clé pour s’épanouir en tant que femme, maman auto-entrepreneur.

Cela passe par exemple par le fait de s’aménager quelques instants quotidiens pour faire des choses que l’on apprécie avec son conjoint : partager un repas, regarder un film, etc.

C’est aussi continuer autant que possible à pratiquer les activités qui nous faisaient vibrer avant la naissance de Bébé : marcher dans la nature, dessiner, cuisiner, etc. 

C’est essentiel pour rester connectée à notre identité et ne pas se perdre. 

Prendre soin de sa santé de maman entrepreneure

Enfin, prendre soin de soi, c’est surtout ne pas négliger nos besoins primaires, c’est-à-dire continuer à manger de vrais repas, à faire un peu de sport et à dormir autant que possible. 

Je vous entends encore une fois râler que ce n’est pas facile de dormir suffisamment avec un jeune enfant. 

Et vous avez raison ! Je suis entièrement d’accord. 

Les nuits sont courtes. Et pendant la sieste de Bébé, on travaille sur notre business ou on en profite pour faire du ménage, du rangement, du repassage, etc. 

Pourtant, vous l’avez sans doute constaté : le manque de sommeil va souvent de pair avec une improductivité dans le travail, une irritabilité, une augmentation du stress et une diminution de notre seuil de patience. 

Bref, on a tendance à s’arracher les cheveux plus facilement et à s’énerver d’être distraite très facilement. Oh un oiseau ! 🙃

Il est important de profiter des moments de sieste de notre bébé pour nous assoupir également ou nous détendre et souffler un peu, ou pour faire un peu de sport (et retrouver son poids d’avant grossesse). 

Pour se déculpabiliser encore, n’oublions pas que notre tout-petit a davantage besoin d’une maman reposée que d’une maison extrêmement propre ! En effet, de nombreuses recherches mettent en évidence qu’un bébé est moins susceptible de devenir allergique ou asthmatique s’il est fortement exposé à la poussière ou aux allergènes de chiens, chats – et même, tenez-vous bien, de souris et cafards !…  Alors, sans aller jusqu’à l’insalubrité, nous pouvons nous autoriser quelques heures de sommeil plutôt que de nous imposer une maison parfaitement rangée et dépoussiérée. 

On se sent mieux n’est-ce pas ?

En résumé : comment concilier sa vie de maman à sa vie de mompreneur ?

Pour concilier l’arrivée de Bébé et votre activité d’autoentrepreneur, je vous invite 

·       à accepter de travailler moins, parce qu’il y a un temps pour tout, et qu’il est illusoire de tenter de garder le même rythme qu’avant, au risque de s’épuiser

·   à être plus efficace dans votre travail, en vous adaptant au rythme de Bébé, et en consacrant la majorité de votre temps à des actions qui ont un impact sur le long terme dans votre business

·   à savoir demander du soutien, en déléguant dans votre travail, en vous rapprochant de réseaux de femmes entrepreneures et en restant proche de votre entourage et en particulier de votre conjoint

·    à prendre soin de vous, en continuant à faire ce que vous appréciez avant la naissance de votre enfant et en prenant soin de vos besoins primaires, notamment manger et dormir.

Alors maintenant et pour vous aider à surmonter votre fatigue, je vous invite à télécharger mon kit de survie sommeil bébé 0-4 mois, fait avec beaucoup d’amour pendant la sieste de Bébé 🤭. 

Aurore, du blog Donnez-lui des ailes.

Maman micro-entrepreneur
S'organiser quand on est maman entrepreneur
Maman et entrepreneuse

POUR TE REMERCIER DE TA VISITE,

VOICI DES CADEAUX

pour bien démarrer ton business et gagner ta vie sur le web

Travailler de chez soi, sans renoncer à sa vie de famille et à ses convictions, c’est possible. Je m’appelle Emma, en moins d’un an je suis passée de maman au foyer à femme d’affaires (toujours au foyer).

A travers Ambitions Féminines, je t’aide à vivre de ta passion et lancer un business rentable sur internet en partant de zéro.

RETROUVE-MOI SUR :

ARTICLES RÉCENTS

Tu as envie de lancer

une formation en ligne & vivre de ta passion ?

Découvre cette formation GRATUITE :

« comment trouver une idée de formation rentable et la créer en 30 jours »

J’accède à ma formation offerte

LAISSER UN COMMENTAIRE

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

D’AUTRES IDEES DE LECTURE

Travail à la maison et Coronavirus : au secours, j’ai des enfants…

Travail à la maison et Coronavirus : au secours, j’ai des enfants…

Travailler à domicile avec des petits dans les pattes, c’est compliqué ! Difficile de rester concentré plus de 3 minutes quand vous avez de charmants enfants (très “pot de colle” chez moi) qui viennent vous voir pour un oui ou pour un non. “Mamaaaaaan, j’ai finiiiiiii...

vulputate, Praesent massa pulvinar Aenean justo velit,

Pin It on Pinterest

Si ce n'est pas encore fait, REGARDE TOUT DE SUITE TON PREMIER COURS GRATUIT SUR L'AFFILIATION