Méthode Montessori : Un Esprit d’Entrepreneur Avant 6 ans ?

par | 13 Juil 2018 | maman entrepreneure | 5 commentaires

Découvre la méthode qui m'a permis de

gagner 996€ en 2 jours 

sur internet

Sans blog, sans communauté 

sur les réseaux sociaux et 

sans jamais montrer ma tête, 

en recommandant des produits que j'aime !

Découvre la méthode gratuitement

Saviez-vous que les créateurs de Google ont commencé leur scolarité dans une école Montessori ? Tout comme les fondateurs d’Amazon, de Wikipédia, et bien d’autres moins connus. A priori, le rapport entre l’esprit d’entrepreneur et la méthode Montessori peut vous paraître confus. Et pourtant, c’est bien lors de ses premières années que l’enfant construit les bases de sa personnalité. Découvrez tout de suite comment votre enfant peut acquérir létat d’esprit entrepreneurial avant 6 ans, avec les principes de Maria Montessori.

Le développement de la confiance en soi : base de la méthode Montessori

 

Le libre choix

La méthode Montessori est fondée sur le développement de l’estime de soi chez l’enfant, notamment grâce au libre choix. En effet, en classe Montessori, chaque matériel est en exemplaire unique et à disposition sur des étagères. L’enfant choisit seul ce sur quoi il veut travailler, de ce fait, il n’est pas soumis à l’adulte et développe sa créativité, sa confiance en lui. Toute notre vie nous sommes confrontés à des choix, d’autant plus quand nous sommes entrepreneurs : il faut savoir choisir et prendre des décisions.

Le libre choix peut également être mis en place à la maison. Nous pouvons disposer des activités, en nombre restreint, sur une étagère et effectuer un roulement. Mais aussi dans le quotidien, en laissant notre enfant choisir sa tenue, un livre… Au départ, il a du mal à faire un choix, pour l’aider (et éviter qu’il ne se retrouve en short en hiver), on lui propose de choisir entre 2 tenues. Ainsi, l’enfant se sent écouté, valorisé, et il augmente son estime de lui. Et plus il aura confiance en lui, plus il se sentira capable et sera autonome.

L’autonomie

Quand on découvre la pédagogie Montessori, on entend très rapidement la phrase « aide-moi à faire seul ». Ce n’est pas toujours évident, en tant que parent, de ne pas intervenir dans ce qu’entreprend notre enfant (comme tenter de mettre ses chaussures par exemple). Nous pensons bien faire en l’aidant dans une tâche difficile et pourtant « toute aide inutile est une entrave au développement » selon Maria Montessori. Nous devons laisser notre enfant explorer son environnement, manipuler et expérimenter. Nous pouvons l’aider s’il en ressent le besoin, mais intervenir systématiquement est néfaste, car inconsciemment cela le renvoie à l’idée qu’il n’est pas capable. Nous devons l’encourager, parfois un simple regard bienveillant suffit à soutenir l’enfant.

Pour permettre à l’enfant d’être autonome, nous allons adapter notre environnement. Premièrement en le sécurisant, puis en installant du mobilier adapté à sa force et à sa taille, et enfin en lui laissant des « outils » à disposition (peigne, mouchoirs, couverts…).

L’autonomie permet à l’enfant de développer un sentiment de compétence. Ainsi, il ose tenter, essayer et prend goût à se challenger. Il ne reste pas dans sa zone de confort. Toutes ces qualités sont essentielles pour l’entrepreneuriat et sont l’essence même de la méthode Montessori.

Une vision positive de l’échec : originalité de la méthode Montessori

 

Un entrepreneur doit oser se lancer, mais il doit aussi savoir rebondir. L’entrepreneuriat est toujours fait de surprises, d’imprévus et souvent d’échecs. La force des enfants « montessoriens » est qu’ils ont, dès la petite enfance, une vision positive de l’erreur.

Dans la méthode Montessori, l’éducatrice fait une démonstration du matériel, puis n’intervient plus. Elle laisse l’enfant se tromper, car le matériel lui permet de s’auto-corriger. On lui inculque que l’erreur est positive, c’est une façon d’apprendre. C’est important de transmettre à l’enfant cette façon de penser au quotidien : quand il fait une erreur, plutôt que de le blâmer, nous pouvons chercher avec lui comment rebondir et faire mieux.

Cet état d’esprit n’est pas courant dans les écoles françaises, où les enfants sont récompensés par des notes, des bons points, ne leur permettant pas de développer un référentiel interne.

Le développement d’un référentiel interne

Dans l’enseignement Montessori, l’enfant n’est pas soumis à des notes et l’éducatrice n’est jamais dans le jugement. Elle ne dit pas à un enfant que son dessin est magnifique (ni très moche), elle décrit ce qu’elle voit et invite l’enfant à exprimer ce qu’il ressent. Ainsi, les petits apprennent à travailler pour eux-mêmes et non pour faire plaisir à la maîtresse ou le parent. Cette méthode permet à l’enfant de se construire un référentiel interne, à s’auto-évaluer.

L’entrepreneur a besoin d’avoir cet état d’esprit, car il est souvent seul aux commandes. Il doit être capable de croire en ses idées et avoir le courage de se lancer. Beaucoup d’entrepreneurs n’auraient rien fait s’ils avaient écouté l’avis des autres. Moi la première, quand j’ai découvert la rédaction Web, mon entourage était très sceptique sur ce métier (cela leur paraissait trop gros pour être vrai). J’y ai cru, j’ai osé me former, me lancer, et j’ai vite commencé à gagner mes premiers euros. Aujourd’hui, ils sont tous emballés par ce que je fais…

Education bienveillante et Montessori sont des clés pour l’épanouissement des enfants. La confiance en eux qu’ils acquièrent, est une base solide pour toute leur vie, que ce soit pour leur développement personnel, l’entrepreneuriat ou dans leurs relations avec les autres. C’est ce que je retiens de la formation Bonheur d’Eduquer, d’Alexandra Briand, où elle nous donne tous les outils concrets pour gérer les émotions de son enfant et l’aider à développer une bonne estime de lui. C’est d’ailleurs une de ses leçons qui m’a inspiré cet article.

J’ai également suivi son programme Web Formation Montessori. J’y ai trouvé les outils pour mieux comprendre et accompagner mes enfants, pour dépasser mes appréhensions de jeune maman, ainsi que toutes les activités Montessori à proposer en fonction de leur développement. Les inscriptions à la formation sont actuellement fermées.

Si mon article vous a plu, n’hésitez pas à le partager.

A bientôt,

POUR TE REMERCIER DE TA VISITE,

VOICI DES CADEAUX

pour bien démarrer ton business et gagner ta vie sur le web

Travailler de chez soi, sans renoncer à sa vie de famille et à ses convictions, c’est possible. Je m’appelle Emma, en moins d’un an je suis passée de maman au foyer à femme d’affaires (toujours au foyer).

A travers Ambitions Féminines, je t’aide à vivre de ta passion et lancer un business rentable sur internet en partant de zéro.

RETROUVE-MOI SUR :

ARTICLES RÉCENTS

Tu as envie de lancer

une formation en ligne & vivre de ta passion ?

Découvre cette formation GRATUITE :

« comment trouver une idée de formation rentable et la créer en 30 jours »

J’accède à ma formation offerte

LAISSER UN COMMENTAIRE

5 Commentaires
  1. Oum Assiya

    Superbe article. Merci pour ces précisions

    Réponse
  2. Caroline

    Très bon article! Je trouve que le lien entre l’apprentissage Montessori et l’esprit entrepreneurial est très intéressant.

    Réponse
  3. Nadia

    Super bon boulot !
    Moi même je m’inspire de la méthode Montessori.

    Réponse
  4. Nanette

    Bravo pour cet article !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

D’AUTRES IDEES DE LECTURE

4 clés pour réussir en tant que nouvelle maman auto-entrepreneur

4 clés pour réussir en tant que nouvelle maman auto-entrepreneur

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Aurore, Orthophoniste et Psychomotricienne, du blog “Donnez-lui des ailes”. Elle vous livre les 4 clés pour réussir à concilier votre nouvelle vie de maman et d’entrepreneure. Bien avant l’arrivée de votre bébé, vos journées...

Travail à la maison et Coronavirus : au secours, j’ai des enfants…

Travail à la maison et Coronavirus : au secours, j’ai des enfants…

Travailler à domicile avec des petits dans les pattes, c’est compliqué ! Difficile de rester concentré plus de 3 minutes quand vous avez de charmants enfants (très “pot de colle” chez moi) qui viennent vous voir pour un oui ou pour un non. “Mamaaaaaan, j’ai finiiiiiii...

nec vel, mi, risus ut dolor sed dictum

Pin It on Pinterest

Si ce n'est pas encore fait, REGARDE TOUT DE SUITE TON PREMIER COURS GRATUIT SUR L'AFFILIATION