Apprendre le copywriting : histoire d’une rédactrice web SEO devenue copywriter

par | 29 Avr 2020 | travailler à domicile | 0 commentaires

Découvre la méthode qui m'a permis de

gagner 996€ en 2 jours 

sur internet

Sans blog, sans communauté 

sur les réseaux sociaux et 

sans jamais montrer ma tête, 

en recommandant des produits que j'aime !

Découvre la méthode gratuitement

Le métier de copywriter m’est “tombé dessus” un peu par hasard. 

Ceux qui connaissent mon parcours atypique (de rédactrice web à copywriter) me demandent souvent comment j’ai appris le copywriting et si je recommande des formations. 

Ce métier encore peu connu en dehors du milieu du webmarketing commence à connaître tout le succès qu’il mérite. Pourquoi ? Parce que l’art de vendre avec des mots est une compétence précieuse et rare que peu de personnes maîtrisent par manque de connaissances.

Si vous me connaissez, vous savez que je suis quelqu’un qui aime partager. Le temps est précieux et j’aimerai vous en faire gagner aujourd’hui.

C’est pourquoi j’ai compilé (rien que pour vous) mes meilleurs conseils pour apprendre le copywriting

Mon parcours de copywriter

Avant d’acheter la meilleure (et seule) formation en copywriting que je recommande, il s’est passé beaucoup de choses… assez surprenantes pour moi.

Des débuts “imprévus” en copywriting 

Il y a quelques mois de ça, je vous parlais de mon parcours de copywriter. A cette époque là, je commençais tout juste et ça me paraissait complètement dingue de facturer des pages de vente plus de 1 000 €.

Ma carrière de copywriter a commencé avec cet article rédigé sur le site de Lucie Rondelet, dans le cadre de ma formation de rédactrice web. Après avoir lu l’article, Lucie le trouve tellement bon qu’elle me propose de rédiger du contenu destiné à vendre. Elle veut que j’écrive la page de vente de sa formation !

Avant qu’elle me demande de l’écrire, je ne savais même pas ce qu’était une page de vente, le copywriting (aussi appelé conception rédaction) et encore moins les techniques de rédaction pour ce type de contenu. Je vous laisse imaginer la montée de stress… 

Toutes les 2, nous n’étions pas certaines du résultat… Mais à mon grand soulagement, Lucie a été tellement contente du résultat qu’elle m’a encouragée à me spécialiser dans le copywriting, qui est une branche de la rédaction web très rémunératrice.

Fixer ses tarifs de concepteur rédacteur

Après cette première expérience stressante mais concluante, j’ai commencé à en parler avec des entrepreneurs avec qui je m’entendais bien. A ma grande surprise, une entrepreneure m’a proposé de rédiger sa page de vente. Puis j’ai reçu une autre demande. Puis une encore une autre…

J’ai facturé ma première page de vente 200 € et j’ai ensuite augmenté progressivement mes tarifs. Jusqu’à réussir à passer un cap symbolique et vendre ma première page de vente 1 000 €.

Ce jour là, je n’en menais pas large du tout ! C’était un peu un coup de bluff, car je me sentais hyper stressée de proposer ce tarif là. Je n’avais pas encore confiance en mes compétences. 

Mais d’un autre côté, la personne avait un besoin urgent pour son business et les conditions de travail étaient particulières… C’était en pleine vacances d’été. Je devais travailler la nuit, vite et bien, pour une personne qui avait l’amour du travail bien fait. Il me manquait quelques éléments pour bien rédiger… Alors j’ai tenté. Je n’avais rien à perdre (sauf quelques nuits d’insomnies à travailler) et tout à y gagner .

Quand la cliente a accepté, j’ai passé un cap. 

La mission s’est très bien passé, avec une personne amoureuse de sa nouvelle page de vente. Et ce cap m’a permis de prendre conscience de la valeur de mon travail

Evolution de mes prestations de copywriting… 

En prenant confiance en ce que je faisais, j’étais plus à l’aise pour communiquer sur les réseaux sociaux. Le bouche à oreille s’est fait très vite et assez naturellement, sans avoir besoin de communiquer plus que ça. 

Finalement, sur le marché du copywriting, il n’y a pas beaucoup de bons copywriters. Ils ne peuvent pas gérer beaucoup de projets en même temps. Si je prends mon exemple, je n’ai jamais travaillé sur plus de 3 projets en simultané, et je ne le referai plus jamais parce que c’est une trop grosse charge de travail.

Les agendas de copywriters se remplissent très vite et les délais d’attente sont très longs. Ca rend la recherche de copywriter encore plus difficile pour les clients.

Avec l’expérience, j’ai commencé à avoir envie de proposer plus à mes clients. Je pensais (timidement) qu’une offre de coaching pouvait leur apporter de meilleurs résultats. 

Pourquoi ? Parce que quand on rédige une page de vente et que votre client a un bon marketing, les résultats sont au rendez-vous. 

En revanche, quand les personnes ont plus de difficultés dans la communication autour du lancement de leur produit, les résultats ne sont pas forcément à la hauteur. Et ça, c’est un vrai problème. 

Quand ça m’arrivait, je savais que ma page de vente était bonne, mais que c’était la communication globale qui posait souci.

Ça m’embêtait et me frustrait en même temps parce que je voulais que mes clients aient de bons résultats à chaque fois.

Allier copywriting et coaching ?

Plus le temps avançait, plus je voulais me lancer en coaching. Mais j’avais toujours ce syndrome de l’imposteur qui s’accrochait… Puis un jour, en discutant avec ma copine Virginie du blog Islagraph, elle m’a proposé d’être son “cobaye” pour tester ce nouveau format de prestations. 

Elle était en train de lancer sa prochaine formation “Islagram”. Ça l’intéressait d’être coachée et c’est comme ça que ma nouvelle aventure de copywriter a commencé.

Je lui ai facturé ma page de vente et le mailing (dont j’avais encore augmenté le prix depuis la mission “déclic” à 1 000 €). Le coaching, c’était cadeau !

Et là, les résultats ont été dingues… On a fait plus de 300 ventes !

A ce moment-là, j’ai clairement vu la différence avec et sans coaching. Cette collaboration avec Virginie a donné un nouveau tournant à mon entreprise. Depuis ce jour-là, je ne vends plus de prestation de rédaction seule sans coaching.

Ca a été mon 2e gros déclic.

Et comme ça a cartonné pour moi, j’ai pleinement pris confiance en ce que je proposais. Les résultats étaient au rendez-vous.

Résultats obtenus avec une offre copywriting et de coaching

6 mois avant de proposer cette nouvelle offre coaching/copywriting, j’avais lancé mon premier programme de formation avec les Reines de l’Affiliation. Le programme avait aussi cartonné. Tout ça réunit me mettait en confiance. 

J’ai alors commencé à vraiment communiquer sur mes offres de coaching. Et j’ai tout de suite eu 4 clientes, dont 3 dont le lancement se faisait en même temps (heureusement que je n’en avais pas accepté plus, sinon je crois que je n’aurais pas survécu ^^). C’est simple, sur le dernier trimestre 2019, je n’ai pas arrêté. 

J’ai énormément travaillé durant cette période, toujours avec des résultats incroyables. Notamment une de mes clientes qui a réussi son lancement avec un chiffre d’affaires à 28 000 €. Et depuis son lancement il y a 6 mois, si on lisse ses ventes en mensuel, elle gagne environ 7 000 € par mois avec le système que nous avons mis en place.

Résultats obtenus avec du copywriting

Qu’est-ce que le copywriting peut apporter à votre business ?

Quand je me suis lancée dans le copywriting, j’étais loin d’imaginer la puissance que ça peut avoir sur un business. C’est une compétence essentielle à mon sens car le copywriting augmente vos ventes de manière exponentielle (et par conséquent votre chiffre d’affaires). 

Utiliser le copywriting pour son entreprise et capter l’attention 

Le copywriting ne se cantonne pas à l’écriture de pages de ventes. Pourquoi ? Parce qu’un client ne va pas se ruer sur votre produit juste en lisant une page web (surtout s’il ne vous connaît pas ou très peu). 

Il doit avoir confiance en vous, savoir que ce que vous lui proposez correspond parfaitement à ses attentes et que vous le comprenez. Et pour y arriver, vous devez avoir une page de vente en béton, un tunnel de vente bien construit et une stratégie de communication en dehors de votre site.

Quand on met les bonnes actions en place, je vois les résultats de mes clients exploser. Et je me rends compte que mes tarifs sont ridiculement bas (même s’ils peuvent faire « peur » au 1er abord) et de la valeur que ça apporte à un business. Regardez quelques résultats que l’on peut obtenir avec un copywriting et une stratégie bien travaillés :

Témoignage copywriting

Témoignage et résultats en copywriting

De 2000 à 4500 mails sur une liste email

28 000 de chiffre d'affaires avec du copywriting

Cliente de copywriter

Devenir copywriter freelance

Quand j’ai commencé à m’intéresser au copywriting, j’ai découvert une sorte d’univers parallèle à la rédaction web SEO. Les prestations sont facturées beaucoup plus cher. C’est un secteur passionnant parce que ça allie psychologie et marketing.

Si vous êtes rédactrice web et que vous voulez vous former au copywriting, c’est clairement une compétence recherchée et rémunératrice

Pour devenir copywriter, il faut beaucoup d’empathie. C’est très stimulant intellectuellement comme branche du métier de rédaction.

C’est une corde à son arc supplémentaire et surtout c’est un domaine dont tous les secteurs d’activité ont besoin. Que l’on vende ses prestations, ses coachings, des produits physiques… peu importe le type d’offres, on a toujours besoin d’une compétence qui aide à vendre.

Et si vous vous voulez un conseil, commencez avec des tarifs abordables. Vous serez en mesure d’augmenter le prix de vos prestations au fur et à mesure que votre expertise se développera.

Comment devenir copywriter

Si vous voulez vous former au copywriting, vous avez plusieurs solutions (à vrai dire, il y en a 3)… 

Se former au copywriting en autodidacte

Pour commencer, se former au copywriting nécessite d’aimer et de savoir écrire. Pas besoin d’écrire comme un journaliste. Au contraire, plus vous écrivez comme vous parlez, plus vous réussissez à créer une connexion avec le lecteur, à lui procurer des émotions… et c’est tout l’objectif du copywriting. 

J’ai commencé en totale autodidacte, en cherchant des informations sur Internet, avec des articles de blog que je trouvais pertinents. Mes recherches portaient surtout sur “comment rédiger des pages de vente”. 

Mais les recherches que je faisais aboutissaient souvent sur des explications théoriques qui ne me parlaient pas. 

En revanche, le fait de lire énormément de pages de vente m’a aidé à comprendre la structure globale et de voir comment ça marchait. 

Je me suis aussi abonnée à plein de newsletters d’entrepreneurs. Je faisais le tri pour ne conserver que celles dont j’aimais le style d’écriture. Et mine de rien, juste en lisant toutes ces newsletters, j’ai fini par m’imprégner des façons de faire et de communiquer.

Ce qui marche sur nous marche aussi sur les autres. En analysant tous ces mails, en essayant de comprendre pourquoi ça nous a touché, ce qui nous a plu et ce qui a fait que ça nous a donné envie de cliquer, on s’améliore dans notre façon d’écrire.

Se former à l’écriture persuasive en pratiquant

Pour moi, il n’y a pas de mystère… il faut s’exercer à vendre. Rien ne remplacera jamais la pratique ! 

En lançant ma première formation, j’ai beaucoup appris parce que c’était un entraînement en conditions réelles.

Faites de l’affiliation, vendez vos propres produits et/ou prestations. Peu importe, mais pratiquez. Il n’existe pas de meilleure recette. 

Il faut se lancer et tester. Ce ne sera pas parfait au départ, mais ce n’est pas grave, car vous allez vous améliorer au fur et à mesure de votre apprentissage. Pour moi, clairement, le fait de faire de l’affiliation a été mon meilleur entraînement pour améliorer mon copywriting (et en plus cela m’a permis de gagner de l’argent au passage, c’est toujours mieux que de s’exercer en travaillant gratuitement pour les autres ^^)

Quand on parle de se former au copywriting, généralement les copywriters vous recommanderons de lire des livres de grands copywriters comme Christian Godefroy ou Gary Halbert (qui a fait fortune en écrivant des lettres de vente). 

C’est quelque chose que je ne fais pas, par manque de temps et parce que très souvent, les livres sont écrits en Anglais. Par contre, lire une newsletter ne me pose aucun problème. Et c’est très efficace pour s’imprégner (sans plagier).

Se former au copywriting avec la meilleure formation en ligne

J’ai toujours ressenti le besoin de me former pour m’enlever ce syndrome de l’imposteur que j’avais au départ. C’est pour ça que j’ai acheté une “petite” formation. Mais elle ne m’a pas plu. 300 € pour quelque chose qui ne vous convient pas… ça fait cher !

Ensuite, j’ai acheté la formation Copywriting Mania de Stan Leloup il y a moins d’un an, le budget est plus conséquent, mais vu le contenu c’est amplement justifié.

En toute transparence, je ne l’ai pas encore terminée par manque de temps. J’ai à peine terminé que le module 1. 

Mais, pour avoir suivi une autre de ses formations (qui n’a pas pour objet l’écriture persuasive, mais m’a quand énormément aidé à progresser en copywriting), je connais la qualité de son travail. 

Rien que le module 1 est déjà excellent. Donc je peux recommander sa formation les yeux fermés. C’est d’ailleurs la seule formation en copywriting que je recommande. Pour moi, Stan Leloup est tout simplement un génie. Il est hyper pédagogue. Il transmets ses connaissances de manière fluide. Il va en profondeur de chaque chose qu’il inculque et c’est toujours hyper intéressant. 

Les contenus de Stan sont tellement poussés qu’ils pourraient être enseignés à la fac. Dans le bon sens du terme évidemment : ce serait le genre de cours où le prof est passionnant et où on se battrait presque pour être au premier rang (vous voyez le prof cool qu’on a tous eu à un moment donné dans notre scolarité ? Bah c’est lui :p). 

Par contre évidemment, avec un tel contenu, ça nécessite de se poser devant son ordinateur, d’écouter attentivement et de prendre des notes. Et moi, je suis plutôt du style à écouter mes formations en faisant mon ménage pour optimiser le peu de temps que j’ai. Donc forcément, je mets toujours un temps plus long pour terminer ses formations.

Une copine infopreneure à qui j’avais recommandé la formation de Stan l’a suivi l’année dernière. En suivant certaines recommandations (pas toutes), elle a réussi à augmenter ses ventes par 5.

Une autre est devenue copywriter freelance. Seulement quelques mois après avoir suivi la formation Copywriting Mania, son agenda est plein et elle facture ses prestations à 4 chiffres (c’est plus facile de fixer des tarifs élevés quand on se sent légitime après avoir suivi une formation reconnue, que lorsqu’on navigue à vue).

Quoi qu’il en soit, si vous ne deviez retenir que 3 choses pour vous former au copywriting, ce serait celles-ci :

  • suivez des entrepreneurs dont vous appréciez la plume et regardez comment ils s’y prennent pour susciter chez nous des émotions qui donnent envie d’acheter. Quelles sont les émotions qu’elles génèrent chez vous. Qu’est-ce qui fait que vous avez envie de passer à l’action et de continuer à les lire.
  • pratiquez en vendant : en affiliation, avec vos propres produits et/ou services
  • formez vous au copywriting auprès des meilleurs

Pour conclure, si vous voulez gagner du temps, je vous recommande de vous former auprès du meilleur copywriter francophone, dont la formation n’ouvre qu’une fois par an (et c’est maintenant ^^).

Stan Leloup propose plusieurs versions de sa formation, selon votre besoin :

  • se former au copywriting pour développer son business
  • devenir copywriter professionnel (en tant que freelance)
  • se former au copywriting pour développer son e-commerce et augmenter les ventes de ses produits

Et en bonus, vous intégrez une communauté soudée. A la moindre question, vous n’avez qu’à demander et Stan vous répond en vidéo. D’ailleurs, il enregistre et compile toutes les réponses pour ses élèves… et vous y avez accès en permanence.

Autre gros avantage, Stan offre une garantie satisfait ou remboursé de 60 jours, vous ne prenez donc aucun risque.

Quand je vois les résultats que j’ai réussi à obtenir sans avoir suivi sa formation, je me dis que je serai prête à revenir en arrière pour acheter sa formation dès le début et m’éviter toutes ces prises de tête liées à mon manque de confiance en moi.
Alors, prêtes à apprendre le copywriting auprès du meilleur marketeur copywriter francophone ?

POUR TE REMERCIER DE TA VISITE,

VOICI DES CADEAUX

pour bien démarrer ton business et gagner ta vie sur le web

Travailler de chez soi, sans renoncer à sa vie de famille et à ses convictions, c’est possible. Je m’appelle Emma, en moins d’un an je suis passée de maman au foyer à femme d’affaires (toujours au foyer).

A travers Ambitions Féminines, je t’aide à vivre de ta passion et lancer un business rentable sur internet en partant de zéro.

RETROUVE-MOI SUR :

ARTICLES RÉCENTS

Tu as envie de lancer

une formation en ligne & vivre de ta passion ?

Découvre cette formation GRATUITE :

« comment trouver une idée de formation rentable et la créer en 30 jours »

J’accède à ma formation offerte

LAISSER UN COMMENTAIRE

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

D’AUTRES IDEES DE LECTURE

Devenir community manager freelance : les clés pour se lancer

Devenir community manager freelance : les clés pour se lancer

Vous êtes passionnées par les réseaux sociaux et vous ne comptez plus vos heures passées dessus ?  Instagram et Facebook n’ont plus de secrets pour vous ? Vous aimez partager avec vos followers et vous avez envie de vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur ? Le...

Travail à domicile : 7 métiers à exercer de la maison

Travail à domicile : 7 métiers à exercer de la maison

Il y a 2 ans (à l’heure où j’écris cet article), mon foyer a rencontré des difficultés financières. J’étais alors une jeune maman au foyer de 2 enfants et la perspective de pouvoir travailler chez soi s’est imposée à moi. J'ai cherché sur le net  "comment travailler...

6 façons de gagner de l’argent sur Instagram

6 façons de gagner de l’argent sur Instagram

Comment gagner de l'argent sur Instagram quand on débute ?  Pour commencer, j’ai envie de vous dire que si c’était facile de gagner de l’argent sans rien faire, ça se saurait.  L’argent ne tombe pas du ciel (ou alors on a oublié de m’en informer ^^). Pour...

ante. Sed Donec eget felis ut ultricies commodo Curabitur felis justo Aenean

Pin It on Pinterest

Si ce n'est pas encore fait, REGARDE TOUT DE SUITE TON PREMIER COURS GRATUIT SUR L'AFFILIATION