Victime de plagiat… Que faire face au copier coller de son contenu ?

par | Avr 14, 2020 | se faire connaître | 6 commentaires

Quand on prend le temps de créer du contenu original, du contenu unique, de qualité pour son audience et ses clients, c’est super rageant de s’apercevoir de la malhonnêteté et de la tricherie de certains.

Je pensais (à tort visiblement) que les copies étaient rares dans le monde du blogging… Quelle erreur grossière de ma part ! 

J’ai toujours tendance à trouver des excuses aux autres, à essayer d’expliquer le pourquoi du comment pour les dédouaner. 

Mais là… je me suis fait plagier 2 fois en quelques semaines et je dois bien avouer que ma patience a des limites.
En dehors de mes “mésaventures”, j’ai envie aujourd’hui de lever le voile sur cette pratique de plus en plus courante dans le milieu du business en ligne, pour vous aider à bien réagir, à protéger votre travail et à anticiper les conséquences de tels actes. Car en dehors du plagiat d’un blog, vous pouvez aussi vous faire voler vos formations, pages de ventes, séquences email, et j’en passe…

Victime de plagiats en série

Avant de vous expliquer comment vous protéger efficacement du vol de contenus (payants et gratuits), j’aimerais vous partager mes émotions de ces dernières semaines pour que vous preniez conscience de la gravité des choses.

Ma première réaction quand je me suis aperçue que je venais d”être plagiée a été l’énervement (mais en mode vraiment énervée). J’en ai d’ailleurs fait l’objet d’un mail à ma communauté et de stories sur mon compte Instagram

Je n’ai jamais eu autant de réponses à une newsletter, et sur Instagram j’ai découvert que nous étions des dizaines (et certainement même des centaines) à avoir vécu des histoires plus ou moins similaires.

C’est pourquoi j’ai décidé d’en faire un article de blog pour vous raconter l’histoire de ce plagiat et comment vous protéger. Sauf qu’entre temps, j’ai été victime d’un 2nd plagiat… Dur !

Premier plagiat : mon atelier gratuit

Tout a commencé il y a 3 mois par le plagiat d’une de mes élèves. J’ai la chance d’avoir une super communauté, honnête et bienveillante… du moins chez 99% de mes élèves et affiliées.

Nous partageons des valeurs communes et je dois dire que ça fait partie des choses qui me motivent au quotidien. Je n’ai donc rien vu venir.

Et pourtant, ce plagiat était grossier… Ce sont d’autres élèves qui m’ont alertée. Sur le moment, j’ai réagi en me disant que je m’en fichais et que je n’avais pas d’énergie à consacrer à “l’accusée”, à la Coco Chanel : “prenez mes idées j’en aurai d’autres….

Sauf qu’en y regardant de plus près, j’ai rapidement découvert que j’étais tombée sur une serial-plagieuse.

Je vous passe les détails, mais pour résumer j’avais proposé à cette personne de participer à mon lancement en tant qu’affiliée. Elle s’est finalement inscrite au programme Les Reines de la Formation, sans faire partie de mes affiliées (et c’était OK pour moi, je n’oblige personne). Et puis j’étais ravie de l’accueillir parmi mes élèves ! 

Quelques jours après la fin du lancement de ma formation, elle lance un atelier gratuit… identique au mien. Le voici (l’original ^^) : comment trouver une idée de formation rentable et la créer en 30 jours

Je fais mes recherches. La copie saute aux yeux mais je me pose quand même des questions, avec la peur d’accuser à tort quelqu’un… C’est en échangeant avec des copines web entrepreneuses qu’on me dit “elle a déjà fait le coup à untel”. Et en creusant encore un peu, je découvre que 2 personnes l’accusaient clairement de plagiat et 2 autres personnes qui avaient de forts soupçons…

Ok, je ne suis pas folle : elle m’a plagiée.

Je l’exclue tout de suite de ma formation et elle me répond qu’elle s’est peut-être inspirée sans se rendre compte… 

Second plagiat : ma formation et bien plus encore

À l’heure où j’écris ces lignes, c’est encore tout frais pour moi. Comme je viens de l’évoquer, il y a quelques jours, j’ai relancé ma formation les Reines de la Formation. J’ai eu le plaisir d’accueillir de nouvelles élèves. Mais le côté “idyllique” de cette réouverture a rapidement fait place à une grosse claque (encore)…

Une seconde élève m’a plagiée. Mais ce coup-ci, c’est beaucoup plus grave que la première fois !

Elle n’a pas “juste” repris la thématique et la structure de mon atelier et de ma formation, elle a copié toutes mes semaines de travail sur le copywriting, ma page de vente et mes mails :

  • design
  • mise en page
  • accroches
  • expressions
  • structure
  • exemples

Tout ce travail de création se retrouve maintenant chez quelqu’un d’autre quelques jours après mon lancement… Et ce n’est pas une simple réécriture.

La personne n’assume rien. Pire, elle coupe tout contact. Autant vous dire que je n’ai nullement l’intention de me laisser faire. L’histoire ne va pas s’arrêter là, car ce type de plagiat est grave. Ce n’est pas uniquement une imitation avec une reprise d’idée (je n’ai pas le monopole de quoi que ce soit, il y en avait avant moi, il y en aura après moi et ce n’est pas un problème), c’est de la copie pure et simple de contenu. C’est de la duplication et du vol.

Comment réagir face au plagiat ?

Que faire quand on trouve un contenu similaire au sien sur un autre site ? Je vous ai listé 4 étapes pour être certaines de ce que vous avancez avant d’accuser qui que ce soit.

1. Lancer une recherche de similitude

Premier point, avant de proférer des accusations de plagiat, il faut s’assurer des similitudes et être sûre que ce n’est pas notre imagination qui nous joue des tours.

Personnellement, je commence toujours par demander l’avis d’une ou 2 amies de confiance au cas où je ne serais pas objective. Mais bien sûr, ce n’est pas suffisant (ça vous évitera simplement de perdre du temps à faire des recherches, si elles vous disent que vous êtes parano ^^).

Ensuite, commencez par une recherche Google (ou sur d’autres moteurs de recherche), sans oublier les réseaux sociaux.

S’il s’agit du plagiat d’un article de blog, vous pouvez utiliser un logiciel gratuit de détection de plagiat comme Copyscape. Cet outil vous permet d’analyser le duplicate content (texte copié) et de vérifier s’il y a bien eu triche de “l’auteur” (auteur entre guillemets, car à ce stade, on n’est sûr de rien). 

Le logiciel compare son texte à tous ceux qu’il trouve sur Internet et en cas de contenu identique, vous pourrez réagir légitimement. 

Assurez-vous toujours de ce que vous avancez. Pour qu’il y a ait plagiat, il faut vraiment que vous puissiez prouver la paternité de vos idées.

2. En parler ouvertement

Dans certains cas, contacter la personne et lui envoyer un e-mail (le plus calme possible, sans faire de longue dissertation) peut désamorcer la situation. La personne peut être de “bonne foi” et ne pas s’être rendu compte de la copie. Sait-on jamais… 

Mais parfois, ça ne suffit malheureusement pas…

Pour la première plagieuse, quand j’étais certaine de ce que j’avançais, j’ai commencé à en parler publiquement sur Instagram (sans jamais citer de nom pour ne pas faire de pub gratuite). 

Suite à cela, j’ai reçu des excuses de sa part et elle a retiré son atelier et la formation associée. Pour moi, l’affaire est donc close, même si je n’oublie pas.

Pour la seconde plagieuse, quand je l’ai contactée, voici ce qu’elle m’a répondu :

Plagiat de formation en ligne

Ça m’a clairement gonflé et quand je lui ai dit ma façon de penser : elle m’a bloquée. Clairement, elle n’assume rien et a dégainé la phrase classique (qui, entre nous, a bon dos).

3. Prévenir sa communauté et les instances concernées

Dans les 2 cas, j’ai à chaque fois alerté ma communauté, sans jamais citer de nom. Personne n’est dupe et les plagieurs sont démasqués, à un moment ou à un autre.

S’il y a bien une chose importante à retenir, c’est que votre business ne doit JAMAIS subir les actes de copieurs. Anticiper et prévenir vous permettra de rester transparentes avec vos clients, pour que vous conserviez leur confiance et qu’ils soient rassurés sur votre honnêteté. Et cela peut également avoir un effet dissuasif pour ceux qui envisageaient de faire la même chose…

Autre point important, si votre blog s’est fait plagier, vous pouvez envoyer un courrier à l’hébergeur du plagieur pour lui exposer les faits. Il pourra ensuite lui adresser un courriel pour le mettre en garde. 

4. Entamer des poursuites judiciaires

Cette étape est bien évidemment sous réserve de ne pas obtenir gain de cause. Si vous ne voyez aucune issue positive et que le voleur ne veut rien entendre, vous n’avez pas 36 000 options pour protéger votre travail.

Dans le cas de ma 2nde plagieuse, j’ai choisi de faire intervenir mon avocat (après l’en avoir avertie, parfois la simple menace peut être efficace). Il va entamer des poursuites contre elle car le plagiat est interdit et réprimé par la loi.

Quand on fournit de la prestation intellectuelle, les gens ont tendance à croire que tout est permis et que ça ne se verra pas… Rien n’est plus faux !

Vous pouvez (et devez) vous protéger. Vous n’avez pas passé tout votre temps à créer du contenu de valeur pour vous retrouver victime de malhonnêteté sans que ça reste impuni !

Plagiat de blog

Quelles sont les conséquences d’un plagiat ?

Quand on est victime de contenu dupliqué (articles de blog, formations en ligne…), il y a des répercussions pour les 2 personnes impliquées. Et c’est bien dommage que les plagieurs ne le réalisent pas avant, car eux aussi seront impactés (et pas en bien). 

Conséquences d’un plagiat pour le véritable auteur

Quelles sont les conséquences pour un auteur en cas d’imposture ?

Je ne vais pas vous le cacher, il y a moins de répercussions quand on commence à avoir une certaine notoriété. Les gens vous connaissent et ont conscience de votre expertise et de la valeur que vous délivrez. 

En revanche, si vous débutez ou que vous n’avez pas encore de grosse audience et que vous êtes victime de plagiat, on pourra légitimement se poser la question de qui est le “pirate” et qui est la “victime”.

Les conséquences directes sont la décrédibilisation de votre travail, mais aussi une perte de chiffre d’affaires (s’il s’agit d’un vol de formation par exemple), sans oublier le coup que va prendre votre réputation en ligne

Vous risquez de ramer pour faire savoir que vous êtes légitime et que ce n’est pas de votre faute si le contenu est identique sur un autre site, sur une autre page de vente, etc.

Conséquences d’un plagiat pour l’imposteur

Comme on dit souvent “le monde est petit” et le monde du blogging et de l’infopreneuriat ne fait pas exception. Recevoir des accusations de plagiat colle à la peau. C’est comme si vous aviez un Post-it greffé dans le dos. 

Une personne accusée de vol restera coupable dans l’esprit collectif. Comment voulez-vous bâtir un business solide sur des fondations pareilles ? 

Le résultat que l’on obtient quand on copie colle, c”est un chiffre d’affaires moyen (et même plutôt souvent mauvais).

Et je ne vous parle même pas du fait de pouvoir se regarder dans une glace…

Droit d’auteur et plagiat : ce que dit la loi

Dans le domaine des prestations intellectuelles, il n’existe pas de code de déontologie à proprement parler. 

De manière générale, quand vous créez un article de blog, une formation, un ebook, une identité visuelle (et j’en passe), tout le contenu d’un site web vous appartient. Ceux qui les utilisent sans votre permission et sans citer la source et/ou le nom de l’auteur enfreignent la loi, car c’est considéré comme un vol (même s’il n’est pas matériel).

Voici ce que dit la loi à ce sujet dans le Code de la Propriété Intellectuelle.

Les articles L122-4 et L335-3

“Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur (…) est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.”

“Est également un délit (…) toute reproduction, représentation ou diffusion, par quelque moyen que ce soit, d’une oeuvre de l’esprit en violation des droits de l’auteur (…)”

Concernant la réglementation sur le droit d’auteur, elle peut être différente en fonction du pays où est domiciliée votre entreprise. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire ce court article de l’INPI concernant le droit d’auteur.

Quoi qu’il en soit, quand vous lancez votre entreprise pensez en tout premier lieu à déposer votre marque à l’INPI. Le dépôt de marque protège tout ce qui s’y rapporte (charte graphique, nom de domaine, logo…). En cas de litige, il est plus facile de se défendre.

Comment protéger mon blog WordPress pour éviter le plagiat ?

Comment éviter le plagiat de son site ? Grande question à laquelle je vous réponds avec quelques astuces, chacune simple d’utilisation et facile à mettre en place.

Rédiger des mentions légales sur son site

Ne négligez pas les pages juridiques de votre site web. Dans les mentions légales de mon site, j’ai inscrit ceci

“Tout le contenu présent sur le site ambitionsfeminines.com, ainsi que dans les formations, sont la propriété exclusive de l’éditrice.”

Vous vous protégez du plagiat et vous rappelez à l’internaute que tout ce qui se trouve sur votre site est votre propriété : design, contenus, photos, vidéos, audios, logo, infographies, TOUT (même vos formations).

Je ne le fais pas actuellement, mais depuis ces mésaventures je songe sérieusement à faire signer une clause de confidentialité à mes élèves, ainsi qu’à toutes les personnes avec qui je collabore (clients et prestataires). C’est triste d’en arriver là car j’ai une entière confiance en mes collaborateurs, mais malheureusement on voit tellement de choses malhonnêtes qu’il vaut mieux anticiper les risques. 

Insérer un copyright sur tous vos documents

Contrairement à ce que l’on pense, le copyright est différent du droit d’auteur. Le copyright est utilisé dans certains pays anglo-saxons (États-Unis, Australie, Royaume-Uni et Canada), alors que le droit d’auteur est européen.

La différence entre les 2 est que le copyright concerne les droits d’exploitation d’une oeuvre alors que le droit d’auteur existe pour protéger l’auteur ET son oeuvre.

Pour autant, le copyright symbolisé par ce symbole © paraît plus dissuasif, car plus connu de la majorité des gens.

Personnellement, j’ai fait le choix de l’insérer dans chaque document pdf que reçoivent mes clients et en bas de toutes les pages web de mon site.

Prévenir des risques encourus en cas de plagiat

On dit souvent qu’il vaut mieux prévenir que guérir. C’est pourquoi j’ai décidé de faire de la prévention dans mes contenus payants, sur ma plateforme pédagogique

Dans l’introduction de mes formations, j’indique qu’en cas de plagiat j’exclue l’élève concernée sans remboursement et j’entame des poursuites judiciaires.

Je note en pied de page de chaque document qu’ils sont réservés aux élèves et ne peuvent pas être vendus ou cédés à titre gratuit.

Empêcher le clic droit

Dernier point pour empêcher de vous faire voler vos contenus sur votre blog est de bloquer le clic droit. C’est toujours plus difficile de plagier un texte quand on ne peut pas le copier coller. La personne tentée de voler votre texte va être obligée de tout recopier à la main (et il faut être assez désespéré avant d’en arriver là).

Même si j’ai fini par enlever cette fonctionnalité sur mon propre site car elle m’empêchait de réaliser certaines actions, vous pouvez toujours la tester et voir si elle vous convient.

Voici le plugin que j’utilisais à l’époque : WP Copyright Protection

De manière générale, quand vous utilisez des sources sur le web (ou ailleurs), il faut toujours mentionner la source car libre d’accès ne signifie pas libre de droits. Pensez à bien reformuler vos phrases si elles vous paraissent similaires à celles de vos sources, pour qu’il n’y ait aucun malentendu ou accusation de fraude possible.

Pour conclure ce long article, voici un récapitulatif des points à retenir ;

  • en cas de suspicion de plagiat, assurez-vous en premier lieu que c’est bien le cas
  • contacter de manière courtoise la personne qui vous a copiée
  • parlez-en autour de vous, sans citer de nom
  • si aucun compromis n’est possible, entamez des poursuites judiciaires

Pour finir, voici ce que je retiens de cette expérience (car oui, c’est comme cela que je le vois finalement).

Mon business est basé sur mon envie d’aider les autres. J’ai toujours donné sans limites pour mes élèves, mes coachées et mon audience. Et je pense que les gens le savent. C’est pour ça que le succès a été au rendez-vous. Mon audience a senti ma sincérité

Le petit hic, c’est que quand quelqu’un réussit, ça peut générer de l’envie, de la jalousie et de la frustration. Conséquence de tout ça, ça crée un sentiment d’injustice. “Pourquoi elle y arrive et pas moi ?” Et malheureusement, ça peut pousser certains vers de mauvaises actions telles que la copie, la tricherie et autres coups bas ?

C’est un peu dur à encaisser, mais cela ne m’empêchera pas de continuer à vous partager tout ce que je sais, sans rétention d’informations, pour vous aider à créer votre propre business en ligne

Dans Les Reines de la Formation et dans l’atelier que je vous offre, ce que j’enseigne est complètement à l’opposé des pratiques de vol de contenu. 

J’apprends à rester authentique, c’est une valeur qui est très importante pour moi et pour l’immense majorité de mes élèves. Et c’est également une des clés de la réussite : quand on achète une formation, c’est avant tout car on a un bon feeling avec le formateur, car il nous inspire confiance (le contenu du programme achève seulement de nous convaincre). Et ça, c’est possible uniquement si vous restez vous-même et que vous créez votre contenu avec sincérité et authenticité.

Tout le monde peut réussir. Dans mes formations (Les Reines de l Formation et Les Reines de l’Affiliation), je vous apprends à vous démarquer en restant vous-même. Vous avez des valeurs ? Partagez-les. Vous avez des principes ? Clamez-les haut et fort.

Aujourd’hui, plus que jamais, l’éthique est une priorité pour moi

Alors si vous êtes dans le même état d’esprit, je vous accueillerais avec grand plaisir dans la formation et dans mon atelier gratuit de création de formation en ligne dès leur réouverture (en attendant, vous pouvez vous inscrire à la liste d’attente) 

Et pour les autres, je vous souhaite bonne route, je suis sûre que vous trouverez votre bonheur ailleurs ! 

6 Commentaires
  1. Élodie Florenti

    Et bien autant te dire que je compatis largement avec toi… je viens de vivre exactement la même chose. Et je ne me tais plus. Je ne laisse plus rien passer. Ça commence a bien faire toutes ces nanas qui viennent piocher chez celles qui bossent vraiment. Ton contenu est top, c’est forcément la raison pour laquelle tu es copiée. Mais cette façon de penser nous fait bientôt nous sentir coupables de péter un câble ! Bon succès à toi 🎉

    Réponse
    • Emma

      Exactement, les plagieurs ont le don de nous faire culpabiliser comme si nous faisions des histoires de pas grand chose… il ne faut pas se laisser faire face à cette pratique déloyale. Courage à toi, je sais que ça casse un peu le moral sur le coup et merci pour ton message de soutien <3

      Réponse
  2. Patient

    Salut Emma,
    Content de trouve ton blog, avec l’un des articles que je cherchais pour trouver des références claire. Alors qu’en penses-tu des images aussi, le logiciel “Copyscape, peut toujours l’originalité ?

    Bon week-end !

    Réponse
  3. Stan CARREY

    Hello 🙂
    Je viens de subir un plagiat par une chaîne youtube qui a copié un article de mon blog mot pour mot dans sa vidéo. Je vais suivre tes conseils.
    Merci de les avoir partagés

    Réponse
    • Emma

      Hello, c’est vraiment insupportable ces pratiques 😤 courage à toi

      Réponse
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

emma-ambitions-feminines

Bienvenue,

Je m’appelle Emma, je suis maman entrepreneure de 2 enfants, expatriée au Maroc et je gagne ma vie le Web. Je travaille à la maison, en tant que Freelance et Blogueuse (notamment grâce à l’affiliation).

J’accompagne les Mamans qui souhaitent concilier vie professionnelle et vie familiale, à construire le métier de leurs rêves sur Internet.

Pin It on Pinterest

Share This

TÉLÉCHARGE TON COURS GRATUIT :

le plan d'action qui m'a permis de gagner 1 000€ en 2 jours sur internet (en partant de zéro)