Comment créer sa micro-entreprise quand on a un business sur le web ?

par | 15 Sep 2020 | créer son business en ligne | 0 commentaires

Découvre la méthode qui m'a permis de

gagner 996€ en 2 jours 

sur internet

Sans blog, sans communauté 

sur les réseaux sociaux et 

sans jamais montrer ma tête, 

en recommandant des produits que j'aime !

Découvre la méthode gratuitement

Ça y est… Vous avez décidé de créer votre micro-entreprise pour déclarer votre activité en affiliation et/ou en infopreneuriat. Mais les formalités administratives vous font peur (comme je vous comprends !).

Pourtant, la création d’une micro-entreprise a été conçue pour être une des plus “simples” à réaliser :

  • Pas de statut juridique à rédiger. 
  • Ni de capital social à constituer. 
  • Ni même d’annonce légale à faire publier.
  • Et surtout aucun surcoût pour le Greffe du Tribunal.

Contrairement à d’autres formes d’entreprises, la création d’une micro-entreprise est 100% gratuite. 

Et pour couronner le tout, vous n’avez même pas besoin de sortir de chez vous pour la créer.

L’entreprise individuelle en régime micro-social est selon moi LA meilleure façon de débuter un business sur le web.

Du coup, je vous ai préparé un tutoriel complet pour vous aider à créer VOTRE micro-entreprise (anciennement appelée auto-entreprise) en seulement quelques clics (et un peu de préparation quand même^^).

C’est parti ?

Ouvrir une micro-entreprise : tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer

Avant de commencer, je tiens à préciser qu’étant moi-même expatriée au Maroc, j’ai créé une entreprise à l’étranger et les formalités administratives sont différentes des formalités françaises.

C’est pourquoi je vous invite à valider (avant de faire quoi que ce soit) ces informations pour être certaines de ne pas commettre d’impair.

Sachez que vous pouvez prendre un rendez-vous auprès de votre Chambre de commerce et de l’industrie (CCI). Mais ce sera payant.

Autre alternative pour vous

Stéphanie, du blog Jaime La Paperasse, a crée un ebook gratuit pour aider les jeunes entrepreneurs à créer leur micro-entreprise. Il est rempli de recommandations essentielles pour faire les bons choix avant de se lancer.

C’est pourquoi je vous recommande de le télécharger gratuitement avant de vous lancer.

Ceci étant dit, voici quelques informations à connaître avant de créer une micro-entreprise.

Combien coûte la création d’une micro-entreprise ?

Bonne nouvelle : la création d’une micro-entreprise est entièrement gratuite et les formalités pour vous déclarer se font en quelques clics sur Internet.

En revanche, si la création en elle-même est gratuite, vous devez prévoir d’ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité professionnelle. 

Un compte courant classique suffit amplement, tant que vous restez sous le statut de micro-entrepreneur.

Moyennant quelques euros par mois (pour la tenue de votre compte bancaire et les frais éventuels de virements, chéquier et/ou carte bancaire), vous pourrez bénéficier d’un compte dédié à votre activité d’auto-entrepreneur.

Créer sa micro-entreprise : oui mais quand ?

C’est une question qui revient souvent de la part de mes élèves et je dois dire qu’elle est assez épineuse.

Si vous ne générez aucun revenu de votre business, il ne sert à rien de créer une entreprise (sauf si c’est nécessaire au niveau de vos démarches auprès de Pôle Emploi par exemple).

Vous pouvez tout à fait attendre de générer un peu de chiffre d’affaires pour vous lancer dans les démarches administratives.

En revanche, à partir du moment où vous commencez à générer des revenus réguliers, vous devez impérativement vous immatriculer.Je vous en parle plus en détail ici.

Déclaration de début d’activité d’une auto-entreprise : quel domaine d’activité choisir ?

Avant de vous lancer, vous devez définir votre domaine d’activité

En effet, les seuils à respecter concernant votre chiffre d’affaires annuel, les cotisations sociales et le taux d’imposition sont différents en fonction de votre activité. 

Ce point est très important parce qu’une simple erreur pourrait vous faire perdre beaucoup de temps et d’énergie.

J’ai rédigé un article détaillé sur les déclarations de revenus en micro-entreprise (en affiliation et pour les créatrices de formations en ligne). 

Pour résumer, si vous êtes blogueuses, influenceuses ou affiliées, vous dépendez de l’URSSAF, car vous : 

  • faites partie des professions libérales non réglementées
  • êtes sous le régime fiscal micro BNC (Bénéfices Non Commerciaux)
  • êtes rattachées au domaine d’activité “Internet
  • êtes considérées comme “blogueuses professionnelle

Création de son entreprise : quels documents préparer ?

Vous n’avez aucun document spécifique à préparer, hormis un justificatif d’identité en cours de validité.

Vous devrez le scanner pour le transmettre en format PDF ou JPG et l’accompagner d’une attestation sur l’honneur (manuscrite) pour confirmer que votre justificatif d’identité est conforme.

Exemple :

“J’atteste sur l’honneur que cette pièce est conforme à l’originale.

Fait à [nom de votre ville], le [date du jour où vous effectuez votre déclaration d’auto-entreprise].

[Votre Signature]”

Dès que vous disposez de votre document sous format électronique, vous pouvez créer votre demande d’immatriculation en ligne. Je vous explique tout en détail un peu plus bas dans l’article.

Prévoyez une bonne 10aine de minutes pour créer votre micro-entreprise. Oui je sais : c’est rapide, surtout quand on a déjà les infos sous la main ;). 

Formalités administratives : quels documents allez-vous recevoir ?

Quand vous aurez validé votre déclaration de début d’activité, vous recevrez sous 15 jours :

  • votre numéro de SIRET (composé de  9 chiffres pour le SIREN + 5 chiffres pour indiquer votre lieu d’activité professionnelle)
  • ainsi que votre code APE (code correspondant à votre type d’activité).

Vous pourrez ensuite commencer à émettre des factures auprès de vos clients.

Dans les 15 jours suivants, vous recevrez un courrier de votre sécurité sociale pour confirmer votre affiliation aux prestations sociales auxquelles vous avez droit en tant que micro-entrepreneur.

Petit warning au passage

Vous allez recevoir des documents importants. 

Mais vous allez AUSSI recevoir tout un tas de documents vous indiquant que vous devez vous inscrire et payer pour apparaître dans des répertoires (ou je ne sais quoi d’autre). 

Ne tombez pas dans ces pièges car la plupart du temps, il s’agit de publicités déguisées, qui n’ont strictement rien d’obligatoire.

Que faire après la création de son auto-entreprise ?

2 semaines après la réception de votre premier courrier, vous pourrez créer votre compte en ligne sur le site de l’URSSAF, ainsi que votre compte entreprise auprès des Impôts. 

Quand votre compte URSSAF est validé, vous pourrez (entre autres) déclarer votre chiffre d’affaires tous les mois ou tous les trimestres.
N’hésitez pas à consulter ce guide URSSAF pour vous aider à créer votre compte quand vous en aurez besoin.

Comment et quand déclarer son chiffre d’affaires en micro-entreprise ?

Les déclarations de CA servent à calculer le montant de vos cotisations sociales d’entreprise, ainsi que le montant de vos impôts sur le revenu si vous choisissez le prélèvement libératoire (je vous en parle plus bas).

Votre première déclaration de chiffre d’affaires ne pourra se faire en ligne (sur votre espace URSSAF) qu’après 90 jours après la date de début d’activité en qualité d’auto-entrepreneur.

Mon conseil

Si vous bénéficiez d’allocations Pôle Emploi, je vous recommande de déclarer votre CA tous les mois pour que vos indemnités vous soient versées dans leur intégralité tous les mois (au lieu de percevoir un minimum tous les mois, puis de toucher une régularisation tous les trimestres).

Maintenant, passons à la pratique ;).

Comment créer sa micro-entreprise : 15 étapes pour devenir auto-entrepreneur

Créer une micro-entreprise se fait en quelques clics, si vous êtes suffisamment préparées.

C’est pourquoi je vous recommande de commencer par lire toutes les étapes suivantes pour créer votre micro-entreprise uniquement quand vous serez prêtes. 

Ça vous évitera de rester bloquées sur une information en cours de route ;).

Étape 1 : Déclaration d’activité du régime de l’auto entrepreneur : bien choisir son activité

Sachez que vous pouvez créer votre entreprise en ligne, sur les 2 sites suivants :

J’ai choisi de vous montrer la procédure de déclaration d’activité en passant par le site de l’URSSAF, mais sachez que cette procédure reste similaire (et le résultat identique) si vous passez par le site Guichet Entreprises.

Commencez par cliquer sur ce lien, puis sur “déclarer mon auto-entreprise”

Créer sa micro-entreprise sur le site de l'URSSAF

Sélectionner le domaine d’activité “internet”.

Cochez la case sur la droite “afficher toutes les activités du domaine”.

Puis cliquez sur “blogueur professionnel” (ceci est valable pour les affiliées et les infopreneuses).

Choisir le domaine d'activité de sa micro-entreprise

Vous allez être redirigées directement sur le formulaire en ligne pour déclarer votre entreprise.

Étape 2 :  Immatriculation de votre entreprise individuelle en régime micro-social

Ce formulaire en ligne est composé de parties distinctes que vous devrez compléter.

Les zones en rouge sont obligatoires. Si vous ne les remplissez pas, vous serez bloquées sur les étapes suivantes.

N’hésitez pas à passer votre souris au-dessus des points d’interrogations rouges pour obtenir plus d’informations à chaque fois.

Déclaration de début d'activité micro-entreprise

Étape 3 : Vos activités professionnelles précédentes

Dans cette première partie, cochez ‘oui’ uniquement si vous avez déjà exercé une activité non salariée en France.

Formulaire de création en micro-entreprise

Si c’est le cas, complétez les informations suivantes dans l’écran qui vient de s’ouvrir, puis validez :

Activité antérieure non salariée

Étape 4 : Informations personnelles

Indiquez maintenant votre sexe, votre nom de naissance et votre nom d’usage (uniquement s’il est différent de votre nom de naissance), vos prénoms et votre nationalité, puis vos dates et lieux de naissance.

Création micro-entreprise

Complétez ensuite les informations concernant votre domicile. 

Étape 5 : Informations sur votre conjoint

Ici, vous devez indiquer si votre mari ou votre partenaire de PACS (si vous en avec un) prendra part à votre entreprise de manière régulière. 

Si ce n’est pas le cas, cochez “non” puis passez à la partie suivante.

pas de conjoint pour sa micro-entreprise

Si c’est le cas, cliquez sur “oui”, puis renseignez les informations suivantes : 

  • collaborateur ou salarié 
  • puis toutes les informations sur son identité (nom, prénom, nationalité, etc.).
Conjoint collaborateur en micro-entreprise

Étape 6 : Options pour l’EIRL (Entreprise à Responsabilité Limitée)

Quand vous déclarez votre activité en tant que micro-entrepreneur, votre entreprise sera par défaut une EI (Entreprise Individuelle). Cela signifie qu’en tant qu’entrepreneur individuel votre responsabilité et vos biens personnels sont engagés en cas de problème.

Si vous le souhaitez, vous pouvez créer une micro-entreprise sous la forme de l’EIRL pour sécuriser votre patrimoine. La démarche sera alors différente.

Je vous conseille de vous renseigner avant si ce type de société vous intéresse. 

Voici un article qui vous explique les principales différences entre les 2 formes juridiques.

Du coup, ne cochez la case que si vous souhaitez créer une micro-entreprise en EIRL. Dans le cas contraire, passez à la partie suivante.

EIRL en micro-entreprise

Étape 7 : Domiciliation de votre micro-entreprise

Dans cette partie, indiquez si vous exercez votre activité à votre domicile, dans un bureau (autre que votre domicile) ou à une adresse de domiciliation (que payez pour domicilier votre auto-entreprise).

Domiciliation micro-entreprise

Si vous n’exercez pas à domicile, de nouveaux champs à remplir apparaîtront pour renseigner l’adresse et autres informations juridiques.

Déclaration domiciliation auto-entreprise

Étape 8 : Renseignements sur votre création de micro-entreprise

Dans cette étape, vous devez renseigner la date de début de votre activité de micro-entrepreneuse

Cette date ne doit pas excéder 30 jours autour de votre date de déclaration.

Création d'une auto-entreprise

Si vous exercez une activité saisonnière, vous devez le mentionner.

Ne modifiez la catégorie d’activité principale préremplie que si vous vous êtes trompée au départ.

Renseignez toutes les activités que vous avez l’intention de pratiquer. 

Par exemple, si vous commencez avec l’affiliation et qu’ensuite vous vous lancez dans la création de formation en ligne, cela vous évitera une nouvelle procédure ultérieurement.

Terminez cette partie en précisant la nature de votre activité.

Indiquez “libérale non réglementée” si votre entreprise est axée principalement sur l’affiliation et/ou la vente de formations en ligne. 

Étape 9 : Déclaration des charges sociales de votre micro-entreprise

Cette partie concerne les versements de vos cotisations sociales et votre affiliation à la sécurité sociale.

Pour ce qui concerne l’option micro-social simplifié, il s’agit d’informer l’URSSAF des options de déclaration de votre chiffre d’affaires et des paiements de vos cotisations.

Soit vous déclarez et payez tous les mois, soit vous déclarez et payez tous les trimestres.

Pour le reste des informations, complétez votre numéro de sécurité sociale. 

Précisez si vous exercez une autre activité professionnelle en dehors de votre micro-entreprise

Puis choisissez votre régime d’assurance maladie actuel (régime général des salariés, régime agricole, non salarié agricole ou autre).

Déclaration sociale pour créer une micro-entreprise

Bon à savoir : 

En tant que micro-entrepreneuses, vous êtes des travailleurs non salariés (TNS). 

Vous dépendrez donc de la sécurité sociale des indépendants, sans avoir besoin de changer votre carte vitale. 

Vous serez ainsi dépendantes du régime social appelé “régime micro-social”.

Étape 10 : Régime fiscal, versement libératoire et déclaration de l’impôt sur le revenu en micro-entreprise

Maintenant, nous passons à la partie concernant le paiement de l’impôt sur le revenu

Si vous cochez “oui” pour disposer de l’option pour le versement libératoire, vous serez prélevées tous les mois ou tous les trimestres (en fonction du choix que vous avez fait dans la partie précédente au titre de votre impôt sur le revenu. 

Et vous devrez également faire votre déclaration d’impôts habituelle.

Si vous cochez “non”, vous devrez (uniquement) effectuer votre déclaration de revenus en milieu d’année.

Prélèvement libératoire en auto-entreprise

Étape 11 : Coordonnées de votre entreprise 

Renseignez maintenant vos adresse, téléphone et email pour que l’URSSAF puisse vous contacter et envoyer vos documents de création de micro-entreprise.

Coordonnées demandées par l'URSSAF

Étape 12 : Autorisation de consultation de votre micro-entreprise sur l’INSEE

Si vous souhaitez que vos informations d’entreprise soient consultables sur le site de l’INSEE, passez à la partie suivante.

Dans le cas contraire, cochez le case pour refuser.

Ne pas apparaitre sur le site de l'INSEE

Étape 13 : Validation de la demande de création de micro-entreprise

Cochez maintenant “le déclarant désigné au cadre 2” si vous effectuez la demande d’immatriculation vous-même. 

Si quelqu’un le fait à votre place, cochez la case “mandataire” puis complétez les renseignements demandés.

Remplissez ensuite la partie “fait à” et “le”.

Pensez à rectifier la date si elle n’est pas bonne. Cela peut arriver si vous enregistrez votre demande sans la valider, et que vous revenez dessus quelques jours plus tard pour valider votre demande de création).

Validation de la demande de création de sa micro-entreprise

Confirmez ensuite votre mail 2 fois, puis recopiez le code alphanumérique captcha qui apparaît à l’écran.

Confirmer son mail

Avant dernière étape

Validez OU enregistrez provisoirement pour venir compléter les informations ultérieurement (vous disposez de 30 jours pour les valider avant que vos données soient effacées).

Valider temporairement ou définitivement

Cliquez ensuite sur “ok”.

Étape 14 : Pièce à joindre à votre demande de création d’entreprise

Passons maintenant à votre pièce d’identité.

Vu que vous avez déjà préparé votre carte d’identité et votre attestation sur l’honneur, cliquez sur “oui”.

Envoyer son justificatif d’identité

Un nouvel écran apparaît. Descendez dans la partie “comment valider et télédéclarer votre formalité ?”.

Cliquez sur le bouton “choisir un fichier” pour joindre la copie sous format PDF ou JPG de votre justificatif d’identité accompagné de votre attestation sur l’honneur.

Ensuite, cochez sur “je déclare sur l’honneur l’exactitude des informations de la formalité….”.

Télécharger son fichier

Finissez en cliquant sur le bouton “télédéclarer”.

Étape 15 : Demande d’ACRE (anciennement ACCRE)

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à effectuer votre demande d’Aide à la Création et à la Reprise d’une Entreprise (ACRE, anciennement ACCRE) en téléchargeant et en complétant le document suivant

Puis en le retournant à l’URSSAF via le formulaire que vous trouverez sur leur site.

Comment créer sa micro-entreprise ? Petit résumé

  1. Pensez à vous munir d’une pièce d’identité scannée en recto verso, accompagnée d’une mention manuscrite pour attester de sa conformité.
  2. Réfléchissez bien à votre domaine d’activité, ainsi qu’aux dates de déclarations et de paiements de vos charges sociales et de vos impôts sur le revenu.
  3. Complétez votre déclaration de début d’activité sur le site de l’URSSAF dédié aux micro-entrepreneurs ou sur Guichet Entreprises.
  4. Complétez et envoyez votre demande d’aide à l’ACRE pour diminuer le montant de vos charges sociales durant votre début d’activité.
  5. Attendez de recevoir les documents pour émettre vos premières factures.
  6. Créez vos 2 comptes entreprise sur le site de l’URSSAF et sur celui des impôts.
  7. N’oubliez pas de déclarer votre chiffre d’affaires (au bout de 90 jours après la création de votre micro-entreprise), puis tous les mois ou tous les trimestres.

Comment créer ET gérer sa micro-entreprise sans prise de tête

Avant de vous lancer, je vous rappelle qu’une entreprise vous engage. 

C’est une responsabilité à ne pas prendre à la légère.

La moindre boulette administrative pourrait vous coûter cher.

Je n’ai pas envie de vous faire peur, car être entrepreneuse est ma plus belle aventure professionnelle. Pour autant, je tiens à rester honnête avec vous : c’est “facile” quand on a les bons outils à sa disposition.

Quand on se lance, on ne sait pas forcément si on a droit à des aides, si on peut faire un cumul avec un emploi salarié ou des allocations Pôle Emploi, ou encore quel est le meilleur statut juridique en fonction de sa situation.

C’est pour ça que je recommande la formation ultra détaillée de Stéphanie (formation qui peut être prise en charge par votre CPF). 

Je l’ai moi-même testée pour mes élèves et je peux confirmer qu’elle est parfaite pour débuter (et pas que).

Et cerise sur le gâteau, Stéphanie a créé un ebook gratuit de 25 pages pour apporter les réponses à toutes ces questions que vous vous posez (et qui pourraient vous bloquer).

Alors si vous avez besoin d’être rassurées dans vos choix, n’hésitez pas à télécharger l’ebook offert de Stéphanie

Ça vous donnera un premier aperçu de la qualité de sa formation ;).

POUR TE REMERCIER DE TA VISITE,

VOICI DES CADEAUX

pour bien démarrer ton business et gagner ta vie sur le web

Travailler de chez soi, sans renoncer à sa vie de famille et à ses convictions, c’est possible. Je m’appelle Emma, en moins d’un an je suis passée de maman au foyer à femme d’affaires (toujours au foyer).

A travers Ambitions Féminines, je t’aide à vivre de ta passion et lancer un business rentable sur internet en partant de zéro.

RETROUVE-MOI SUR :

ARTICLES RÉCENTS

Tu as envie de lancer

une formation en ligne & vivre de ta passion ?

Découvre cette formation GRATUITE :

“comment trouver une idée de formation rentable et la créer en 30 jours”

J’accède à ma formation offerte

LAISSER UN COMMENTAIRE

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

D’AUTRES IDEES DE LECTURE

Trouver un nom de blog en 7 étapes

Trouver un nom de blog en 7 étapes

Trouver un nom de blog en 7 étapes Trouver un nom de blog peut être une vraie torture psychologique. Parce qu’entre nous, si vous vous apercevez au bout de quelques semaines que le nom que vous avez trouvé ne vous correspond pas vraiment. Aïe... C’est un peu tard !...

5 étapes pour rédiger une page à propos de blog percutante

5 étapes pour rédiger une page à propos de blog percutante

Saviez-vous que la page à propos de votre blog est l’une des pages les plus visitées de votre site internet ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une page qui suis-je n’est pas une page contact et encore moins un CV. Elle n’est pas là pour décorer votre blog....

Pin It on Pinterest

Si ce n'est pas encore fait, REGARDE TOUT DE SUITE TON PREMIER COURS GRATUIT SUR L'AFFILIATION