Travail à la maison et Coronavirus : au secours, j’ai des enfants…

par | Mar 31, 2020 | maman entrepreneure | 0 commentaires

Travailler à domicile avec des petits dans les pattes, c’est compliqué ! Difficile de rester concentré plus de 3 minutes quand vous avez de charmants enfants (très “pot de colle” chez moi) qui viennent vous voir pour un oui ou pour un non.

“Mamaaaaaan, j’ai finiiiiiii !”

“Maman, dis, c’est quand qu’on mange ?”

“Maman, pourquoi le ciel il est bleu ?”

Quand je me suis lancée à mon compte, j’ai choisi (entre autre) mon métier pour travailler de chez moi et pour profiter de mes filles. Sauf que je ne suis pas super organisée… Et qu’au départ, j’avais un peu (beaucoup) sous-estimé le pouvoir de mes enfants à me déconcentrer… 

Et avec le confinement, c’est pire ! Les petits ont besoin d’un cadre sécurisant et de repères car ce ne sont pas des vacances, ni pour eux, ni pour nous les parents. On doit garder notre calme en toute circonstance (et franchement, c’est pas gagné !). Si vous vous laissez déborder par vos émotions, ça risque d’être compliqué.  

Alors comment faire pour travailler à la maison quand on est confiné et qu’on doit s’occuper de ses enfants ? Aujourd’hui j’ai décidé de vous livrer mes “recettes d’organisation maison” pour vivre cette période dans les meilleures conditions.

Expérience d’une maman entrepreneure en détresse qui gère son business de la maison, je vous dis tout (enfin presque).

Activité à domicile : s’organiser quand on a des enfants

Je ne sais pas vous, mais aujourd’hui je me retrouve confrontée à la même problématique qu’à mes débuts de freelance, quand mes enfants n’étaient pas encore scolarisées, à savoir : comment m’organiser au mieux. 

Travailler de chez soi ET gérer ses enfants : c’est compliqué, mais…

Ce n’est pas tous les jours facile de lier une activité en télétravail avec des petits qui ont constamment besoin de vous. Si vous continuez à travailler et qu’en même temps vous aidez vos enfants à faire leurs devoirs, ça peut vite partir en pugilat… 

Après tout, on n’est pas maîtresse d’école. Et quand ça part mal, c’est une vraie guerre des nerfs qui est déclarée entre vous et vos enfants. Si vous ne conservez pas une relation sereine avec eux, vous ne réussirez pas à garder le cap professionnellement parlant

Nous vivons dans un climat suffisamment anxiogène pour ne pas ajouter une couche de stress supplémentaire. Je sais que c’est dur, mais il va falloir trouver des solutions pour profiter de ces instants en famille. 

Cette période de confinement peut être une excellente occasion de créer des moments forts avec ses enfants. En temps normal, quand on travaille de chez soi, les moments passés avec eux sont plus rares. 
Pourtant, ce sont justement les bons moments avec vos enfants qui vous aideront à faire redescendre la pression.

LA solution pour travailler sereinement à domicile quand on est confiné 

Je ne sais pas vous, mais de mon côté, j’ai choisi de prendre du temps avec eux, en dehors du temps passé sur le travail d’école. Nous faisons des gâteaux l’après-midi, jouons ensemble grâce à des activités Montessori. 

J’ai toujours apprécié cette méthode d’éducation, car elle est bienveillante et respecte le rythme de chaque enfant. La parentalité bienveillante m’a permis de prendre du recul, d’adopter les bonnes attitudes et le bon ton, mais aussi de faire en sorte que tout se passe bien pour tout le monde, pour mes filles comme pour moi. 

Il y a 2 ans, j’évoquais dans cet article témoignage cette grosse claque que je me suis prise en suivant le programme d’Alexandra Briand, maman de 2 enfants, éducatrice et directrice d’école Montessori. Grâce à elle, j’ai totalement changé ma manière de voir les choses. 

Pourquoi ? Parce que comme tout le monde, je suis loin d’être l’exemple parfait de la zénitude. Comme tous les parents, il m’arrive parfois de m’énerver et de crier quand mes filles font trop de bruit. Et la formation d’Alexandra m’a appris à accepter que je ne suis pas une mère parfaite, à prendre du recul sur mes propres émotions et difficultés en tant qu’adulte. 

Et je trouve que cette période où nos nerfs sont mis à rude épreuve est adaptée pour nouer un contact plus fort avec nos enfants, en faisant de nouvelles activités ludiques et bienveillantes avec eux. 

Si vous aussi vous êtes dans une démarche où vous avez envie d’intégrer la parentalité positive dans vos relations avec vos enfants, je vous invite à regarder cet atelier en ligne gratuit

Adapter ses horaires de travail

Quand vous travaillez à la maison, l’organisation du temps dont vous disposez chaque jour est primordial si vous voulez préserver votre vie de familiale tout en restant productive. Vous devez ajuster votre temps de travail pour ne pas empiéter sur votre vie perso.

Conciliation vie personnelle et vie professionnelle

Mélanger mon business à ma vie de femme et de maman n’a jamais été envisageable, ni en période de confinement, ni sur le long terme. Et c’est une vraie difficulté quand on n’est pas, comme moi, une experte de l’organisation

Quand j’ai commencé en tant que freelance en rédaction web, ma petite dernière était à la maison H24 car elle était trop jeune pour aller à l’école.

Quand elle était réveillée, c’était clairement impossible de travailler. Elle avait besoin de moi et n’était pas en âge de comprendre que j’avais besoin de temps libre pour travailler

J’ai dû adopter un rythme de travail en fonction de ma situation parce qu’il est impensable pour moi d’imposer mon travail à domicile à mon entourage et ma famille. C’est à moi de m’adapter, pas à eux.

Pourtant, même si mes journées actuelles sont rythmées par ma vie de famille, il y a certains moments où j’ai besoin d’être seule pour travailler. Je dois réussir à gérer les situations occasionnelles et les choses que je ne peux pas décaler.

Quand j’ai des rendez-vous communs prévus depuis longtemps comme des coachings de groupe, mon mari garde mes enfants. Je préviens mes clientes, qui sont très compréhensives. Même s’il y a un peu de bruit derrière et que mes filles viennent me déranger, mes clientes sont prévenues et comprennent parfaitement la situation. 

Il n’existe pas de manière parfaite de faire les choses, mais si vous arrivez à séparer votre vie de famille et votre travail, vous gagnerez en efficacité, sérénité et charge mentale. 

Découper une journée de travail en heures de travail efficaces

Aujourd’hui, l’école envoie directement les activités à faire. J’avoue que c’est très pratique, car je me voyais mal donner des cours à mes propres enfants. Je n’ai plus qu’à vérifier ce que mes filles ont à faire pour continuer leur scolarité “normalement” puis les mettre au travail. 

Le côté pratique est que je peux planifier leurs plages horaires à l’avance et organiser mon propre temps de travail en fonction du temps qu’il me reste. 

Concrètement, cette crise du coronavirus m’oblige à travailler quand mes enfants dorment, soit le soir et pendant leurs siestes. Et si mon mari peut s’en occuper une heure par ci par là, ça me permettra de “grappiller” un peu de temps.

Pour résumer, prévoyez plutôt les devoirs le matin quand vos enfants sont plus concentrés et privilégiez votre temps de travail sur des temps calmes, comme l’après-midi et le soir si vous le pouvez.

Et pour le reste de la journée, adaptez-vous et profitez du temps passé en famille pour vous poser ou encore pour faire des choses que vous n’avez jamais le temps de faire, comme vous former ou lire un bon livre.

Travail à la maison quand on a des enfants

Prioriser les tâches en fonction de leur importance

Tout comme vous, vu que je ne peux pas assurer un travail à temps plein, je priorise. Comme je vous le disais, je ne suis pas une grande pro de l’organisation. Il me faut une organisation simple et efficace pour rester concentrée. 
J’optimise mon temps au maximum. Pour être vraiment productive et ne pas me disperser, j’ai besoin de rester focus sur les tâches importantes. Le peu de temps que j’ai, il faut qu’il soit mis à profit de mon activité. Et ce qui m’aide vraiment, c’est de prioriser.

Les tâches planifiées et urgentes

La semaine dernière, j’ai réouvert mon programme “les Reines de la Formation”. Je ne vais pas vous mentir, ça a été très intense. 

Il y a des choses que je n’ai pas pu faire, comme démarcher mes partenaires actuels et en trouver de nouveaux. Au lieu d’être très présente sur Instagram en journée et de programmer des lives qui permettent de déclencher beaucoup de ventes, j’ai mis le replay d’un précédent direct. 

J’ai dû m’adapter à la situation et tout faire le soir quand mes filles dormaient, comme répondre à des mails jusqu’à 4 h du matin. 

C’est sûr que c’est un sacrifice. J’aurai très clairement préféré travailler sereinement en journée. Mais c’était un gros chantier, avec un chiffre d’affaires important à la clé. Cette réouverture était prévue depuis longtemps et elle a un vrai impact sur mes clientes et sur mon business. 

Je ne pouvais pas faire l’impasse et il a fallu que je priorise. J’ai donc mis toutes actions sur la haut de ma to do list, dans la catégorie des tâches importantes et urgentes.

Petite astuce

si vous ne savez pas comment faire pour privilégier les actions à mener en priorité, vous pouvez vous inspirer de la matrice d’Eisenhower.

Les tâches planifiées et non urgentes

Aujourd’hui après ce lancement, je suis très fatiguée et je vais profiter de cette nouvelle semaine pour me reposer et profiter tranquillement de ma famille. Je ne travaillerai plus jusqu’à des heures inimaginables car c’est difficilement tenable sur le long terme. 

La journée, je vais m’occuper en priorité de mes filles. Je reste également présente sur Instagram, en contact avec mes clientes et avec les personnes à qui je délègue.

Et comme j’avais déjà planifié de créer une nouvelle formation mais que j’ai besoin de repos, je vais tout de même consacrer une heure chaque soir à la création de cette nouvelle formation, tranquillement. 

Je pourrai avancer sur le contenu, la page de vente, mais aussi sur les mails. En fonction de la durée du confinement, il ne me restera plus qu’à tourner les vidéos quand mes enfants retourneront à l’école. Comme j’ai l’habitude, ça ira assez vite et tout sera prêt pour être lancé. 

Maintenant, j’ai décidé de ne me mettre de pression que quand c’est vraiment nécessaire, comme la semaine dernière, et de faire ce que je suis humainement capable de faire en fonction des conditions de travail. 

Dans la vie, on ne fait pas tout comme on veut, on fait comme on peut.  

Si ce n’est pas vraiment urgent et important pour votre activité professionnelle, n’hésitez pas à remettre à plus tard.

S’organiser efficacement quand on travaille à la maison 

Il y a, selon moi, une chose essentielle que vous devez retenir quand vous travaillez de la maison : simplifiez-vous la tâche en allant à l’essentiel, tant sur les aspects personnels que professionnels.

Aller à l’essentiel pour être plus productive

D’un point de vue pratique pour mon organisation business, j’utilise un agenda papier où je note tout ce que j’ai à faire sur mes to do lists pour ne rien oublier. 

Je trie les actions à mener en fonction de leur importance. Pour celles qui peuvent attendre, je les remets à plus tard. Quant à celles qui ne peuvent pas être repoussées, je les réalise au fur et à mesure, par ordre d’importance.

J’utilise des couleurs pour aller à l’essentiel. Un bon vieux stylo rouge pour le travail à faire sans délais et quelques fluos pour barrer ce qui est terminé font parfaitement l’affaire.

Quant à ce je peux déléguer, je le délègue. J’ai cette chance d’avoir pu déléguer beaucoup de choses avant le confinement. Notamment la gestion du service client, la réponse aux emails, et heureusement, car c’est quelque chose qui me prend beaucoup de temps.

C’est là où on comprend toute l’importance de la délégation. C’est un vrai soulagement de lever un peu le pied et de voir que sa boîte tourne toujours. On peut prendre les choses comme elles viennent sans s’apitoyer. 

Aménager son espace de travail

Mes filles sont encore petites. Elles se chamaillent et me sollicitent beaucoup. Les enfants, ça crie, ça court et ça fait du bruit. Et en même temps, c’est normal ! Ce sont des enfants. 

Mais quand on a pris l’habitude d’être au calme, ça se complique très vite. Pour rester concentrée et efficace, j’ai besoin d’isolement.  

Si vous le pouvez, essayez d’aménager votre espace de travail, votre petit coin bureau. Ça aidera vos enfants à comprendre quand vous travaillez (même si clairement, ça ne les empêchera pas de venir vous voir). Et vous n’aurez plus la sensation (ni la tentation) de travailler en plein milieu d’un “chantier” (votre salon).

Avoir un espace bien rangé et aménagé vous aide à rester concentré. Aucune distraction n’est là pour vous voler votre attention et le peu de temps dont vous disposez. 

De mon côté, j’essaye d’avoir un bureau bien rangé mais pas seulement. Les petites actions du quotidien me font gagner du temps sur le ménage et le rangement. 

Quand on prend une chose, on la remet à sa place (même si je dois vous avouer que j’ai parfois du mal à m’y tenir). 

Si vous le pouvez, faites tout au fur et à mesure, sans attendre que ça s’accumule. 

Pour résumer, voici mes conseils pour vous organiser au mieux en télétravail :

  • prioriser ses tâches et les actions importantes à mener
  • rester focus pendant son temps de travail
  • déléguer quand c’est possible
  • reporter à plus tard ce qui n’est pas urgent
  • profitez de cette période pour revenir à l’essentiel et passer de bons moments avec votre famille

Pour conclure, j’aimerai vous dire à quel point je sais que ce n’est facile pour personne en ce moment. Pourtant, cette période nous pousse à nous adapter à de nouvelles habitudes, tant sur le plan professionnel que personnel. Le confinement lié au coronavirus ne doit pas être un frein à votre activité professionnelle. 

Votre capacité à gérer votre vie familiale va directement impacter votre business. Une relation apaisée avec vos enfants vous aidera à travailler chez vous plus sereinement. Et je suis sûre qu’en apprivoisant la situation, vous vous surprendrez à prendre plaisir à passer plus de temps en famille, même si vous êtes à l’étroit.

La formation d’Alexandra dont je vous ai parlé plus haut m’a aidé quand j’avais besoin de concilier ma vie pro et perso. 

Ce que j’ai le plus apprécié dans son programme c’est qu’au-delà de comprendre nos enfants, on apprend à mieux se comprendre soi-même, à s’auto analyser.

On s’habitue à prendre du recul, à ne pas nous morfondre ni culpabiliser quand on a une réaction excessive envers nos enfants, et surtout pourquoi nous avons ce genre de réactions. 

Le parent parfait n’existe pas et se libérer de cette pression de perfection nous aide à faire de notre mieux. Alexandra nous aide à nous améliorer en tant que mamans.

Et son atelier gratuit peut aussi vous aider à traverser cette situation particulière. Vous pourriez être surprises des effets bénéfiques sur de nombreux aspects de votre “nouvelle” vie. 

Il ne vous reste plus qu’à tester en cliquant ici 😉

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

emma-ambitions-feminines

Bienvenue,

Je m’appelle Emma, je suis maman entrepreneure de 2 enfants, expatriée au Maroc et je gagne ma vie le Web. Je travaille à la maison, en tant que Freelance et Blogueuse (notamment grâce à l’affiliation).

J’accompagne les Mamans qui souhaitent concilier vie professionnelle et vie familiale, à construire le métier de leurs rêves sur Internet.

Pin It on Pinterest

Share This

TÉLÉCHARGE TON COURS GRATUIT :

le plan d'action qui m'a permis de gagner 1 000€ en 2 jours sur internet (en partant de zéro)