Découvre la méthode qui m’a permis de gagner 

1 000€ en 2 jours sur Internet …


Sans blog, ni chaîne YouTube, ni communauté sur les réseaux sociaux ...

La fin du congé maternité arrive à grands pas et votre cœur de maman est déchiré à l’idée de laisser votre bébé. La question se pose alors : travailler ou garder son bébé ? Evidemment vous aimeriez rester auprès de lui, au moins quelques mois, voire quelques années. Mais vous êtes rattrapée par la réalité : vous aller plomber l’équilibre financier de la famille et vous avez peur de ne plus retrouver de travail par la suite. Il y a 3 ans, j’ai décidé de poser ma démission et de me consacrer à ma famille. Cela n’a pas toujours été facile, moralement et financièrement, jusqu’à ce que je découvre que ce choix, de travailler ou garder son bébé, n’est pas une fatalité. Découvrez tout de suite comment j’ai trouvé mon équilibre, en conciliant vie familiale et vie professionnelle.

Travailler ou Garder son Bébé : le Choix du Cœur

 

Depuis toute jeune j’ai rêvé de fonder une famille, d’avoir des enfants et j’ai toujours clamé que ma vie personnelle passerait avant ma vie professionnelle. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai renoncé à une carrière juridique, cela impliquait trop de travail au détriment d’une vie familiale. Je me suis donc dirigée vers le secteur bancaire, où je bénéficiais d’un salaire confortable avec de nombreux avantages, notamment en termes de congés. Pour différentes raisons, ce métier ne me convenait plus, alors, quand je suis tombée enceinte, j’ai osé poser ma démission.

Démissionner implique de ne pas avoir de droit au chômage, mais j’ai quand même pu bénéficier d’un congé maternité, ainsi que d’un congé parental. Quand ceux-ci se sont terminés, je m’imaginais si j’avais dû laisser ma fille en crèche pour reprendre le travail : impossible ! Mon choix était largement conforté par mon besoin, presque vital, de rester près d’elle, l’allaiter, la voir grandir.

En aucun cas je ne regrette ce choix. J’ai pu la voir évoluer et être là pour ses premiers sourires, ses premiers pas et l’accompagner dans toutes les étapes de son développement. Pour moi, cela vaut tout l’or du monde, ce sont des moments uniques qui ne se représenteront pas.

Je ne porte pas de jugement sur les mamans qui choisissent de reprendre le travail, car être mère au foyer n’est pas toujours facile.

Devenir Maman au foyer : un travail contraignant

 

Travailler ou garder son bébé est un choix cornélien. En devenant mère au foyer, on prive sa famille d’une source de revenus, et un bébé coûte cher. Donc, à moins d’avoir un mari qui gagne très bien sa vie, il faut revoir son mode de vie à la baisse. Nous avons fait le choix de vivre plus modestement, et finalement nous nous sommes vite rendus compte que nous dépensions beaucoup dans des futilités.

Pour moi, le plus difficile a été le travail de la maison. Car, bien que considérée comme “inactive”, gérer un foyer est bien plus difficile, pour moi, que de travailler 40h/semaine. Les tâches sont répétitives (ménage, repas…) et surtout nous n’avons aucune reconnaissance. Etant à la maison, nous sommes perçues comme des “fainéantes” qui se la coulent douce toute la journée… Alors, on nous demande sans cesse pleins de petits services, car “tu ne travailles pas, tu as le temps”… Et surtout, c’est un travail qui ne s’arrête jamais, de jour comme de nuit, nous sommes sollicitées. La maman au foyer n’a plus beaucoup de temps pour elle finalement…

2 ans plus tard, j’ai accouché de mon deuxième enfant. Et là, j’ai bien senti que je saturais de mon rôle de maman à plein temps. J’avais besoin de retrouver un truc pour moi, de m’évader et de m’épanouir en tant que femme. A cela se sont ajoutés des soucis financiers, j’ai alors cherché un travail à domicile dans un but purement financier. Mais au lieu de ça, je me suis découvert une passion et ma vie a littéralement changé.

Travailler ou Garder son Bébé : Comment Faire les 2

 

En cherchant du télétravail, j’ai découvert la Formation Rédaction Web de Lucie Rondelet. Jamais je n’aurais pu imaginer que l’on puisse se faire payer pour écrire, tellement je trouve cela facile et agréable.

En devenant Rédactrice Web SEO Freelance, j’ai enfin pu concilier ma vie de famille avec une vie professionnelle. Je ne travaille que quelques heures par jour (et pas tous), pour un salaire encore assez variable, mais suffisant (j’ai commencé il y a seulement 4 mois, je vous décris mon parcours dans cet article). Depuis que j’ai ajouté le blogging, je reconnais que mes nuits sont courtes… Soyons claires, je ne travaille pas avec mes enfants autour de moi, c’est impossible. Il faut s’organiser pour travailler quand ils dorment (sieste, tôt le matin ou tard le soir), ou profiter des week-ends chez les grands-parents.

Au-delà de l’aspect financier, cette activité m’a surtout permis de retrouver le moral. Je fais enfin quelque chose pour moi, qui me plaît, et cela se ressent sur ma vie familiale. Je suis moins tendue, plus heureuse et tout le monde en profite.

Le métier de Rédactrice Web n’est pas fait pour tout le monde, alors voici quelques pistes pour travailler depuis chez soi, en espérant que vous y trouviez votre bonheur :

  • Graphiste Freelance : Laure Douceline vous apprend le métier ici ;
  • Développeur Web ;
  • Web Master ;
  • Illustrateur ;
  • Traducteur ;
  • Community Manager ;
  • Coach en ligne ;
  • Blogueur professionnel : je vous ferais un article prochainement ;
  • E-commerce ;
  • Mais aussi des métiers plus classiques : assistante maternelle, secrétariat à distance, démarchage téléphonique…etc.

Aujourd’hui, je suis persuadée d’une chose : chaque personne a un talent à exploiter et le web entrepreneuriat ouvre de nombreuses opportunités à qui sait les saisir.

Si cet article est susceptible d’intéresser des mamans ou futures mamans autour de vous partagez-le sur vos réseaux. Et si vous travaillez déjà depuis chez vous, dites-moi en plus en commentaire.

Pin It on Pinterest

Share This

TÉLÉCHARGE TON COURS GRATUIT : le plan d'action qui m'a permis de gagner 1 000€ en 2 jours sur internet (en partant de 0)