Comment rédiger un titre accrocheur (sans être racoleur) ?

par | 22 Déc 2020 | se faire connaître | 4 commentaires

Découvre la méthode qui m'a permis de

gagner 996€ en 2 jours 

sur internet

Sans blog, sans communauté 

sur les réseaux sociaux et 

sans jamais montrer ma tête, 

en recommandant des produits que j'aime !

Découvre la méthode gratuitement

“Au secours… personne n’ouvre mes mails.”

“Mon taux de clic sur mon site internet et mes articles de blog est tellement bas que je me demande pourquoi je continue à créer des contenus…”

“J’ai beau publier des posts tous les jours sur Instagram, mon taux d’engagement et mon nombre d’abonnés ne bougent pas d’un poil !”

Vous vous posez beaucoup de questions sur le fait que vos contenus ne soient pas lus ?

Et si vos titres n’étaient pas suffisamment accrocheurs ?

Qu’il soit question d’articles de blog, d’emails, de publications Instagram, d’épisodes de podcasts ou de vidéos Youtube, pour moi c’est un peu la même chose : si les titres de vos contenus ne donnent pas envie, votre audience ne vous découvrira jamais (même si pour du blogging, il existe tout de même des contraintes avec les mots-clés et le SEO).

Le titre c’est LA base.

Le titre, c’est ce qui donne envie de lire la suite (ou pas), de lire le mail (ou pas), de partager et lire le post (ou pas).

Personnellement, je passe beaucoup plus de temps à trouver un titre qu’à rédiger mon texte. 

Et comme je sais qu’un bon titre n’est pas ce qu’il y a de plus facile à écrire, je vous ai préparé un guide spécial “titres accrocheurs”, contenant 8 points fondamentaux que vous pouvez (et devez) utiliser si vous voulez que vos contenus soient lus (avec des exemples de titres accrocheurs pour vous inspirer).

Pour accéder à mes 8 techniques de copywriter pro (gratuitement), inscris ton mail juste ici

Vous êtes prêts ? Prenez votre plus belle plume et prenez des notes ;).

Interpeller le lecteur avec un titre évocateur

Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de cet article, c’est que LA base pour tout bon titre est de coller aux attentes des lecteurs.

Quand vous rédigez votre titre, vous devez vous mettre à la place de votre client idéal en écrivant un texte qui va lui parler.

Il doit refléter le fond de sa pensée, que ça ait du sens pour lui. 

Ce que vous lui proposez doit avoir un impact direct sur la résolution de son problème du moment et lui ouvrir une perspective vers une solution.

Mais aussi (et surtout), vous devez résumer en quelques mots le contenu de l’article, du post ou de la publication que vous lui proposez de consommer.

Exemple pour une cliente idéale qui ne sait plus comment gérer les pleurs de son bébé :

“Bébé pleure beaucoup ? 7 astuces méconnues pour passer des nuits sereines” 

Ici, on propose 7 solutions pour calmer un bébé qui pleure beaucoup la nuit. C’est typiquement le genre de contenu qu’une maman au bout du rouleau serait prête à lire sans hésiter.

Piquer la curiosité du lecteur (et ne pas tout dire)

Deuxième élément fondamental d’un bon titre est de dire les choses… mais sans les dire de manière explicite. La curiosité est un biais cognitif puissant à utiliser dans vos contenus.

Si vous parvenez à surprendre et à interpeller vos lecteurs (sans pour autant les spoiler), vous les rendrez accros.

Exemple n° 1 de titre qui fonctionne bien

“Cette petite phrase anodine qui a fait hurler mon banquier” 

Ce genre de titre pique la curiosité. On veut en savoir plus, savoir de quoi ça parle. 

On se demande si la personne a des problèmes d’argent… 

Alors que si on avait rédigé “Mon banquier a refusé mon prêt”, l’accroche ne présente plus aucun “suspense” et donne les détails d’entrée de jeu. Dans ces conditions, vu qu’on a déjà la réponse à la question que l’on pourrait se poser, pourquoi aller plus loin ?

Exemple n° 2 de titre qui attise la curiosité

“Les 7 boulettes les plus fréquentes en affiliation (dont une que même les plus grands font)”

Là, les lecteurs auront envie de connaître LA boulette que font les affiliés à succès. 

Créer un titre avec des chiffres 

Passons maintenant aux chiffres… 

Un chiffre, ça laisse envisager que votre contenu est concret, factuel et précis.

Exemple n°1 de titre chiffré avec l’accroche de ma formation offerte en affiliation :

“Comment j’ai gagné 996 € en 2 jours”

C’est précis et on a envie de savoir comment j’ai fait (pour le savoir, il suffit de cliquer ici ;))..

Exemple n°2 de titre chiffré :

“De 0 à 10 000 followers sur Instagram en 10 jours ?” 

Voici un titre avec des chiffres, une exagération (comment est-il possible d’obtenir honnêtement 10 000 abonnés en seulement 10 jours ?) et un point d’interrogation. 

Ce genre de titre accrocheur interpelle car on se positionne comme détracteur de ce genre de message abusif. Ce qui va attirer des personnes qui n’ont pas envie d’être pris pour des idiots, ou qui en ont marre des fausses promesses. 

À vous ensuite d’expliquer comment vous pouvez aider vos clients à atteindre de VRAIS résultats, sans tricher.

Disclaimer au sujet des titres chiffrés : 

Je profite de cet article pour vous parler de quelque chose qui m’énerve au plus haut point… 

Ce sont les titres de leadmagnet ou de masterclass avec les  “x erreurs qui…”

On les voit partout, c’est du vu et revu…

Je ne comprends pas pourquoi ça fonctionne, car je n’ai pas envie de donner mon adresse mail pour qu’on me dise quelles erreurs je ne fais potentiellement pas. 

Personnellement, je préfère m’inscrire en voyant clairement le bénéfice que ce bonus va m’apporter et quel problème il va résoudre.

Ou si on tient vraiment à utiliser ce genre de titre, dans ce cas on peut jouer à fond sur la curiosité, comme par exemple “x erreurs (dont 2 que 100 % des débutants en affiliation font et qui les empêche de gagner leur première commission)”.

Présenté comme ça, on comprend tout de suite que le bénéfice sera de toucher sa première commission. Donc le débutant en affiliation qui n’en a encore jamais gagné va se dire que la solution est là et il sera prêt à donner son email.

Si vous voulez que vos titres se démarquent, évitez de faire comme tout le monde. Les effets de mode ne durent qu’un temps. Alors que si vous maîtrisez le copywriting, vous n’aurez plus besoin de “techniques” grapillées à droite à gauche, car vous aurez LA compétence qui vous permettra de booster vos taux de clics (et par conséquent vos ventes).

Utiliser des mots puissants pour créer un titre accrocheur

Continuons avec les mots puissants qui incitent aux clics.

Il s’agit de mots émotionnels qui raccourcissent votre titre (et non pas de superlatifs tels que “incroyablement” qui doivent être utilisés avec parcimonie pour ne pas passer pour un “vendeur de rêves”). 

Vous pouvez les employer pour transformer n’importe quel titre soporifique en titre impactant.

Voici quelques exemples :

  • simplissime
  • redouté 
  • secret
  • insoupçonné
  • inavouable 
  • imparable
  • infaillible

Voici comment vous pouvez les utiliser :

  • “3 façons simplissimes d’organiser ses repas” au lieu de “3 repas simples à préparer”
  • “LA technique redoutée en blogging pour développer sa liste email” au lieu de “Les mails quotidiens font peur aux blogueurs. Et vous ?”

Un titre à rallonge ne donne pas envie, alors élaguez avec des mots forts. Vous aurez beaucoup plus d’impact !

Faire des titres “étude de cas”

Autre genre de titre qui fonctionne bien : les études de cas. 

Un peu comme les chiffres, une étude de cas donne de la crédibilité à votre contenu, avant même que votre lecteur ait cliqué sur votre contenu. On peut facilement imaginer que votre contenu présentera des éléments factuels, des résultats que l’on a secrètement envie d’atteindre.

Par exemple  :

“Comment j’ai obtenu 1200 vues sur mon site en une semaine”

“Comment j’ai gagné 312 abonnés en une journée”

Je tiens toutefois à nuancer ce genre de titre, car il ne faut pas non plus trop en faire. Vous devez rester crédibles aux yeux de vos lecteurs.

Pour nuancer, vous pouvez rédiger des titres tels que :

  • “comment faire pour…”
  • comment créer…”
  • ou “la méthode pour…”
  • “la technique qui m’a permis de…”

Vous n’êtes pas obligés de copywriter tous vos titres, mais sachez que tout ce qui touche aux tutos, au “pourquoi utiliser tel outil ou telle stratégie” apporte de la valeur ajoutée à votre audience, qui aura (donc) envie d’en savoir plus et cliquera sur vos contenus.

Attirer l’attention avec les émotions

Maintenant, passons aux émotions. Comment utiliser les émotions pour écrire un titre pertinent et percutant

Déjà, vous devez laisser une part de mystère (comme nous l’avons vu précédemment). Ne dévoilez pas tout, sinon ça n’apporte aucun suspense à votre titre.

Par exemple, au lieu d’un titre plan plan comme

“Faire ses produits ménagers soi-même”

vous rédigerez “Ils sont dans tes placards (et peuvent tuer tes enfants)”

Dans cet exemple, on fait appel à plusieurs émotions

  1. la curiosité “qu’est-ce que j’ai dans mes placards ?”
  2. la peur car cela peut “tuer mes propres enfants”. 

Les principales émotions que vous pouvez utiliser pour vos titres (sans en abuser) sont :

  • la joie
  • la colère
  • l’injustice
  • la peur
  • l’envie
  • la douleur
  • la supériorité
  • l’approbation
  • l’excitation

Pour vous aider, dressez une liste de mots émotionnels que vous pourrez employer dans vos titres d’articles de blog (ou pour tout autre support d’ailleurs). 

Testez-les auprès de votre audience et voyez ce qui fonctionne le mieux.

Rédiger de bons titres en jouant sur l’urgence

En copywriting, il existe une technique redoutablement efficace pour faire en sorte que votre audience passe à l’action… 

Naturellement, les personnes ont tendance à procrastiner. Vous devez donc les prendre par la main et les aider à bouger. Et pour ça, rien de mieux que l’urgence.

Par exemple, quand vous devez envoyer un mail de promotion sur une de vos offres qui se termine, vous pouvez faire une publication ayant pour titre : 

“Ce soir, tu peux lui dire au revoir”.

On laisse ainsi toujours un peu de curiosité planer, car on ne sait pas de quoi vous parlez. Mais vous avez utilisé l’urgence (“ce soir” associé à “au revoir”) pour inciter vos lecteurs à cliquer sur votre contenu

Effet curiosité garanti (sauf si vous l’utilisez à toutes les sauces) ! Auquel, vous n’aurez plus cet effet d’exclusivité et d’urgence.

Écrire le titre avec une typographie qui “sort du lot”

Dernière astuce concernant vos titres, vous pouvez jouer avec la typographie pour faire ressortir les mots importants. 

L’œil sera automatiquement plus attiré par cet élément que vous aurez mis en avant

Je vous montre tout de suite :

  • “LA méthode simplissime des entrepreneurs à succès pour générer des leads” : les majuscules indiquent qu’il n’y a qu’une seule méthode à appliquer.
  • “La femme parfaite mange 5 fruits et légumes par jour (enfin, c’est qu’on veut vous faire croire)” : dans ce titre, les parenthèses servent à prendre le lecteur à partie. On lui fait une sorte de confidence dont personne n’ose parler.
  • Générateurs de titres : le vrai “bon plan” ?” : dans cet exemple, j’ai utilisé les guillemets (pour montrer que cet outil n’est pas aussi bien qu’on pourrait le penser), et le point d’interrogation (pour enfoncer le clou sur le fait que cette méthode n’est pas vraiment un “bon plan”).

Attention, n’utilisez ce genre de titre accrocheur qu’avec parcimonie, sinon ça peut devenir lourd visuellement. Si vous mettez des parenthèses tout le temps, avec plein de majuscules, des points d’exclamation, ou que sais-je, vous passerez rapidement pour un marchand de tapis.

Comment trouver les titres accrocheurs qui feront cliquer vos lecteurs : petit résumé

En résumé, voici comment écrire des titres accrocheurs (et non des titres racoleurs), qui donnent envie de lire la suite :

  • écrivez toujours pour vos lecteurs, pas pour vous
  • piquez la curiosité, sans tout dévoiler non plus 
  • utilisez des données chiffrées
  • employez des mots forts
  • proposez des études de cas
  • suscitez des émotions
  • créez une urgence
  • jouez avec la typographie (majuscules, ponctuation, parenthèses…)

Vous pouvez utiliser ces “techniques” pour créer un titre accrocheur pour chaque article de blog (pour un article de blog SEO c’est encore autre chose car il doit contenir des mots-clés).,

Mais aussi pour vos réseaux sociaux, sur Youtube, pour vos emails, vos pages de vente, vos titres de podcasts, etc.

Maintenant je pense que vous avez compris tout l’intérêt du copywriting. Comment une compétence peut tout changer dans votre business et faire cliquer sur vos liens.  

Le copywriting va même plus loin qu’un simple clic… Car quand vous le maîtrisez, les ventes de vos produits et/ou ceux que vous recommandez en affiliation décollent quasi automatiquement de manière exponentielle.

Le copywriting est une compétence hyper puissante pour quelqu’un qui a un business en ligne (ou pas d’ailleurs). Et s’il y a bien une seule compétence sur laquelle les entrepreneurs (et TOUS les créateurs de contenu) devraient se former, c’est bien celle-ci.

Et pour ça, je ne vous recommande qu’une seule formation (la meilleure à mon sens), c’est celle de Stan parce que j’adhère totalement à son travail. Et pour avoir suivi certaines de ses formations, je sais qu’elles sont hyper complètes et de très grande qualité.

En suivant son cours gratuit, vous verrez qu’il est destiné au e-commerce, mais en réalité peu importe que ce soit du e-commerce ou pas, car ce sont des règles que l’on peut transférer d’un business à l’autre, car les connaissances et compétences restent les mêmes.

POUR TE REMERCIER DE TA VISITE,

VOICI DES CADEAUX

pour bien démarrer ton business et gagner ta vie sur le web

Travailler de chez soi, sans renoncer à sa vie de famille et à ses convictions, c’est possible. Je m’appelle Emma, en moins d’un an je suis passée de maman au foyer à femme d’affaires (toujours au foyer).

A travers Ambitions Féminines, je t’aide à vivre de ta passion et lancer un business rentable sur internet en partant de zéro.

RETROUVE-MOI SUR :

ARTICLES RÉCENTS

Tu as envie de lancer

une formation en ligne & vivre de ta passion ?

Découvre cette formation GRATUITE :

« comment trouver une idée de formation rentable et la créer en 30 jours »

J’accède à ma formation offerte

LAISSER UN COMMENTAIRE

4 Commentaires
  1. Miryam

    Cette article tombe pile au bon moment pour moi, merci 🙏

    Réponse
    • Emma

      ravie de pouvoir t’aider Miryam <3

      Réponse
  2. Sabéra

    Coucou Emma

    Tes articles sont d’une qualité extrême !

    Merci beaucoup ♥️ Il m’a vraiment aidé. C’est pertinent ✨

    A bientôt
    Sabéra

    Réponse
    • Emma

      Merci beaucoup Sabéra pour ton retour <3

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

D’AUTRES IDEES DE LECTURE

Comment améliorer la délivrabilité de ses mails ?

Comment améliorer la délivrabilité de ses mails ?

Quoi de plus agaçant qu’une newsletter non lue ?  Vous l’avez pourtant bien envoyée à l’intégralité de votre liste de contacts, mais rien n’y fait… Une grande partie de vos emails atterrissent dans les méandres de la boîte mail de vos abonnés !  Pourtant, vous...

Comment booster ses ventes avec le seo ?

Comment booster ses ventes avec le seo ?

Aujourd'hui j'accueille sur le Blog Ramzi de Mayboutik pour vous parler de SEO (référencement naturel) et comment vous pouvez l'utiliser pour booster vos ventes sur votre site web. Quand on a un projet sur internet, il peut s’avérer difficile d’attirer du trafic sur...

ipsum id justo risus. libero ultricies adipiscing

Pin It on Pinterest

Si ce n'est pas encore fait, REGARDE TOUT DE SUITE TON PREMIER COURS GRATUIT SUR L'AFFILIATION