9 conseils pour protéger le contenu de vos formations

par | 7 Déc 2021 | créer son business en ligne | 0 commentaires

Découvre la méthode qui m'a permis de

gagner 996€ en 2 jours 

sur internet

Sans blog, sans communauté 

sur les réseaux sociaux et 

sans jamais montrer ma tête, 

en recommandant des produits que j'aime !

Découvre la méthode gratuitement

Vous venez de passer de longues heures de travail à :

  • Réfléchir au contenu de votre formation
  • Écrire vos scripts
  • Préparer vos slides
  • Rédiger votre workbook
  • Enregistrer votre voix ou vous filmer
  • Faire la promotion de votre formation…

Et maintenant que tout est prêt, vous ne pouvez vous empêcher de vous poser la question : « et si un de mes élèves volait mon contenu et mes idées »…

C’est très énervant et frustrant de voir qu’une personne mal intentionnée a copié-collé vos contenus pédagogiques et s’est attribué le mérite de votre travail.

Mauvaise nouvelle : il n’existe aucun moyen fiable à 100 % de protéger les contenus de vos formations en ligne

Mais… Il existe des mesures dissuasives et des moyens de vous défendre

C’est ce dont nous allons parler aujourd’hui, pour que vous puissiez vous prémunir des personnes malhonnêtes que vous pourriez rencontrer dans votre vie de formateur (personnes qui restent malgré tout minoritaires).

Mais avant de vous donner mes conseils pour protéger le contenu de votre formation, je voulais vous partager mon expérience en tant qu’élève… 

Le partage d’accès de formation est du vol : ma prise de conscience

Quand j’ai acheté ma première formation en ligne, j’en ai parlé à toutes mes copines (à l’époque je ne connaissais pas encore l’affiliation sinon j’aurais gagné pas mal de commissions avec 😜).

L’une de mes amies avait envie de suivre cette formation, mais n’avait pas les moyens de l’acheter. Sur le moment, je me suis dit que j’allais partager avec elle mes accès.

Mais j’ai finalement changé d’avis…

Le formateur avait rédigé une page à lire avant de débuter. En gros, il expliquait avec pédagogie que la formation était le fruit de longues heures de travail et qu’il y avait mis tout son cœur.

Il rappelait alors que les accès étaient strictement personnels et ne pouvaient en aucun cas être partagés. 

Lire cette page d’avertissement m’a fait prendre conscience de la bêtise que je m’apprêtais à faire. Elle m’a fait réaliser qu’en partageant mes accès avec mon amie, c’était comme si je volais une partie de son travail. Mon intention de base n’était pas mauvaise car je ne cherchais en aucun cas à nuire au formateur. Je voulais simplement aider mon amie. 

Avec le recul, je suis soulagée de ne pas avoir partagé mes accès avec elle.

Bien sûr, les personnes malhonnêtes ne se soucieront pas de ce type d’avertissement.

Mais je suis persuadée qu’ils représentent une minorité de vos élèves car la plupart d’entre eux sont honnêtes (même si certains pourraient partager votre contenu sans mauvaise intention – comme je voulais le faire).

En tant que formateur, vous avez des droits (que vous ne connaissez peut-être pas encore) et il est important que vous protégiez vos contenus de formation

Un point sur vos droits en tant que formateur

Il est impossible de protéger une idée ou un concept de formation. Pour autant, vos supports sont protégés par le droit d’auteur qui s’acquiert dès la création de vos supports (écrits ou oraux).

Vous bénéficiez de :

  • Droits moraux : vous êtes protégés en tant qu’auteur et vous avez le droit d’interdire la diffusion de votre formation sans votre accord. C’est un droit perpétuel qu’il est impossible de céder.
  • Droits patrimoniaux : vous pouvez interdire ou autoriser l’utilisation de votre formation et percevoir une rémunération en contrepartie. Ils s’étendent jusqu’à 70 ans après la divulgation de votre formation.

Par ailleurs, vous pouvez déposer le nom de votre formation en tant que marque auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle). Vous obtenez alors un monopole d’exploitation sur le territoire français pour une durée de 10 ans (renouvelable à l’infini).

C’est un bon moyen de faire connaître et reconnaître votre produit et de vous différencier de la concurrence. Ça vous donne aussi le droit de poursuivre en justice toute personne qui imiterait ou utiliserait votre marque.

Dans la suite de cet article, je vais vous donner 9 conseils pour vous prémunir contre le plagiat de vos formations. Pour autant, ce n’est pas ma spécialité et lorsque j’ai des questions d’ordre juridique, je m’adresse à des avocats spécialisés dans le droit de l’internet et la propriété intellectuelle

Je ne peux que vous recommander de profiter de l’expertise d’Henri et Jean-Philippe (mes avocats). 

C’est pourquoi je leur ai suggéré d’organiser une masterclass gratuite en direct mardi 14 décembre 2021 à 20h (heure de Paris) qui s’adresse à tous ceux qui souhaitent vendre en conformité avec la loi sur Internet.

Dans cette masterclass que j’ai négociée en exclusivité pour vous, une surprise concernant la protection de vos contenus vous attend si vous êtes présents lors du direct. Je ne vous en dis pas plus et vous laisse la découvrir en vous inscrivant gratuitement ici 😊.

Passons maintenant aux 9 conseils que vous pouvez appliquer dès maintenant.

Conseil n°1 pour protéger votre formation : mettre un avertissement au début

Premier conseil pour protéger votre formation : l’avertissement.

Ça a fonctionné pour moi comme vous avez pu le lire dans la partie précédente. Un simple rappel peut faire prendre conscience aux élèves de l’existence des droits d’auteur et de l’interdiction de se servir du contenu (ou de le partager à d’autres personnes n’ayant pas acheté la formation e-learning).

C’est ce que je fais systématiquement au début de mes formations sous cette forme (vous avez dû le voir si vous avez déjà acheté une de mes formations) :

« Avant de commencer et afin de protéger mon travail, je tiens à rappeler que l’achat de la formation donne droit à une licence strictement personnelle. Il est donc interdit de partager à titre gratuit ou onéreux tes identifiants de connexion à un tiers, ainsi que les documents PDF. »

Pour enfoncer le clou, je rappelle également que la loi prévoit jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 300 000 € d’amende et que je me réserve le droit de fermer l’accès à la formation si une activité suspecte est détectée (telle que la connexion à l’espace de formation avec de nombreuses adresses IP).

Le risque d’amende salée peut dissuader les personnes malhonnêtes qui voudraient tout bonnement plagier votre formation.  

Conseil n°2 : ajouter des notes en bas de page des documents écrits

Deuxième astuce pour limiter le risque de vol de propriété intellectuelle : faire des rappels sur toutes les pages des documents écrits que vous partagez.

En créant votre formation, vous avez peut-être prévu de partager des supports écrits sous forme de workbook avec vos élèves.

Je vous conseille d’en remettre une couche…

Au début du document, ajoutez un nouvel avertissement que vous pourrez dupliquer sur toutes les pages du workbook du type : « document à usage personnel réservé aux titulaires de la formation XXX, ne peut être vendu, donné ou partagé sous peine de poursuites judiciaires. »

Non seulement ça permet de rappeler à vos élèves les risques encourus en cas de diffusion du document, mais c’est aussi un moyen de marquer le support écrit avec le nom de votre formation.

Conseil n°3 pour la protection de votre formation : utiliser l’outil filigrane

Troisième conseil pour vous protéger des plagieurs : l’ajout de signes distinctifs grâce à l’outil filigrane. 

Sous Word, Excel ou Powerpoint, l’outil filigrane permet de marquer chaque page avec votre logo, votre nom, votre site internet et des éléments de votre charte graphique.

Sous Word, il suffit de cliquer sur Création > Filigrane. Vous pouvez ensuite ajouter une image (votre logo) ou du texte.

Utilisez l'outil filigrane de Word pour sécuriser vos contenus de formation.

Sur Powerpoint, il faut sélectionner Affichage > Masque des diapositives. Vous pourrez personnaliser le filigrane avec votre logo et du texte qui s’afficheront sur toutes les diapositives. 

En plus de protéger votre support de formation, c’est une démarche commerciale. Si jamais vos documents sont partagés sans votre accord à des tiers, ces derniers sauront d’où ils proviennent et pourront revenir vers vous pour consommer d’autres contenus gratuits ou payants chez vous.

Conseil n°4 : toujours partager des documents en format PDF

Quatrième bonne pratique : ne partager que des supports écrits sous format PDF.

Si vous créez vos contenus à l’aide de Powerpoint ou Word, n’oubliez pas d’enregistrer en PDF en cliquant sur Fichier > Enregistrer sous > Format PDF.

Enregistrez vos supports de formation en PDF.

Il est beaucoup plus difficile de modifier des documents en PDF qu’au format Word (ou Keynote, Powerpoint…), donc il sera plus difficile de vous copier.

Conseil n°5 pour protéger vos contenus de formation : diffuser des supports inutilisables sans le reste de la formation

Autre bonne pratique pour éviter de vous faire voler votre contenu : donner accès à des supports à compléter, inutilisables sans le reste de la formation.

Évitez de diffuser sous format écrit des chapitres entiers de votre formation. Privilégiez des supports à trous qui doivent être complétés en même temps que l’élève suit la formation permet de les rendre inutilisables sans vos vidéos de formation (en plus d’être plus pédagogique et interactif pour vos élèves).

Ils ne pourront alors pas être copiés et diffusés tels quels, ce qui rend le travail du plagieur beaucoup plus complexe.

Rendez vos supports inutilisables sans le reste de la formation.

Extrait du workbook Les Reines de l’Affiliation

Conseil n°6 : mettre le sigle du copyright

Sixième astuce : ajouter le symbole © sur toutes les pages de votre contenu.

Même s’il s’agit davantage d’un sigle anglophone et d’une protection concernant l’exploitation d’une œuvre et non le droit d’auteur européen (qui protège à la fois l’auteur et son œuvre), le symbole © est connu et reconnu par la plupart des personnes.

Il s’agit donc d’une bonne dissuasion et d’une manière de montrer que le contenu vous appartient et qu’il est interdit de l’utiliser ou le diffuser.

Conseil n°7 pour éviter le vol de votre contenu de formation : bloquer les connexions provenant d’adresses IP différentes

Septième conseil : vous pouvez bloquer automatiquement les connexions provenant d’adresses IP différentes.

Si vous hébergez vos formations sur WordPress (peut-être grâce à la suite Thrive…), il existe un plugin qui permet de bloquer un utilisateur se connectant avec différentes adresses IP.  

L’adresse IP est le numéro unique attribué à un appareil se connectant à internet (ordinateur, smartphone, tablette).

C’est une bonne solution pour éviter le partage des accès entre plusieurs élèves. Mais je reconnais que c’est assez pénible si l’élève souhaite suivre la formation à l’aide de différents supports.

Pour ma part, j’ai suivi une formation qui utilisait ce système. Je regardais les cours sur mon smartphone et parfois sur mon ordinateur… Résultat, j’étais bloquée à chaque fois que je changeais de support et j’étais obligée d’envoyer un email pour demander à ce qu’on me débloque. 

Personnellement, je n’utilise pas de plugin pour bloquer systématiquement le changement d’adresses IP car si j’ai des soupçons Systeme.io me permet d’accéder aux adresses IP de mes élèves. Je peux ainsi bloquer manuellement l’accès à la formation de l’élève temporairement ou définitivement s’il s’avère que celui-ci partage ses accès à d’autres élèves. 

Conseil n°8 : héberger ses vidéos sur des plateformes sécurisées

Huitième astuce : n’hébergez pas vos vidéos sur YouTube et préférez une plateforme sécurisée.

En hébergeant vos vidéos sur YouTube, même en accès privé, il est possible de télécharger tout votre contenu vidéo et donc de le diffuser facilement.

Pour éviter ça, je vous conseille d’enregistrer vos vidéos sur des plateformes sécurisées comme Vimeo. Impossible de les télécharger dans ce cas, ce qui complique grandement le « travail » des plagieurs.

Conseil n°9 : protéger votre formation en constituant une preuve d’antériorité

Pour faire valoir vos droits si jamais vous constatez que vous avez été plagié, je vous conseille de constituer une preuve d’antériorité à déposer auprès d’un avocat, d’un notaire ou d’un huissier.

Le coût est abordable (une centaine d’euros) et ça peut vous éviter bien des déconvenues en cas de plagiat.

Vous pouvez aussi déposer vos documents de formations en ligne (images, PDF, son, vidéo) grâce à l’enveloppe Soleau. Le prix est établi en fonction du nombre de Mo déposés et tout se fait directement en ligne.

En cas de contrefaçon avérée, vous pourrez utiliser cette preuve d’antériorité pour obtenir gain de cause (si la voie amiable ne fonctionne pas).

Que faire pour protéger ses supports de formation ?

Gardez à l’esprit que le plagiat de formation existe. Des élèves qui achètent des formations de manière collective, ça peut aussi vous arriver.

Il est compliqué de protéger son travail et c’est énervant de voir son contenu partagé ou copié quand on a mis autant de cœur à l’ouvrage et qu’on y a passé autant de temps.

Il n’y a aucun moyen 100 % sûr de protéger votre formation mais il y a des bonnes pratiques et des manières de vous défendre si ça vous arrive :

  • Rappeler à vos élèves (dès le début de leur formation) l’interdiction de partager votre contenu pédagogique
  • Ajouter une note de rappel en bas de chaque page de vos documents écrits
  • Placer votre logo, votre nom et des éléments de votre charte graphique sur tous les supports
  • Ne partager que des documents sous format PDF
  • Diffuser des supports à trous inutilisables sans le reste de la formation 
  • Ajouter le symbole copyright © sur chacun de vos supports
  • Bloquer les connexions provenant de différentes adresses IP  
  • Héberger vos vidéos sur une plateforme sécurisée comme Vimeo
  • Constituer une preuve d’antériorité pour vous défendre en cas de vol avéré

Si vous vendez sur internet, vous vous posez probablement plein de questions d’ordre légal. Entre les documents obligatoires pour vendre en ligne légalement, les erreurs à éviter et les risques que vous encourez en cas d’illégalité, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

Toutes ces questions, je me les suis posées moi aussi, c’est pour ça que je vous ai organisé une masterclass gratuite, mardi 14 décembre 2021 à 20h (heure de Paris) en direct, avec Henri et Jean-Philippe, deux avocats experts dans le droit de l’internet et de la propriété intellectuelle.

Dans cette masterclass (que j’ai négociée en exclusivité rien que pour vous 😀), vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir pour vendre en toute légalité sur internet.

Nous réservons une surprise spéciale (dédiée à la protection des contenus) à toutes les personnes qui assisteront à la masterclass en direct. 

Pour vous inscrire gratuitement et profiter de la surprise que nous vous réservons, il vous suffit de cliquer ici.

Mes astuces pour protéger votre contenu en ligne.

POUR TE REMERCIER DE TA VISITE,

VOICI DES CADEAUX

pour bien démarrer ton business et gagner ta vie sur le web

Travailler de chez soi, sans renoncer à sa vie de famille et à ses convictions, c’est possible. Je m’appelle Emma, en moins d’un an je suis passée de maman au foyer à femme d’affaires (toujours au foyer).

A travers Ambitions Féminines, je t’aide à vivre de ta passion et lancer un business rentable sur internet en partant de zéro.

RETROUVE-MOI SUR :

ARTICLES RÉCENTS

Tu as envie de lancer

une formation en ligne & vivre de ta passion ?

Découvre cette formation GRATUITE :

« comment trouver une idée de formation rentable et la créer en 30 jours »

J’accède à ma formation offerte

LAISSER UN COMMENTAIRE

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

D’AUTRES IDEES DE LECTURE

7 manières de vendre une formation en ligne

7 manières de vendre une formation en ligne

Vous avez créé votre formation en ligne mais vous ne savez pas comment la vendre ? Votre formation, c’est votre bébé. Elle vous a pris du temps, vous êtes certaines qu’elle aidera beaucoup de personnes, vous en êtes fières et vous aimeriez pouvoir en vivre en la...

thrive themes : la suite vaut-elle vraiment le coup d’investir ?

thrive themes : la suite vaut-elle vraiment le coup d’investir ?

  Vous avez envie d’un site facile à prendre en main qui va vous permettre une expérience utilisateur agréable mais aussi de collecter des emails et de vendre plus ?  Thrives Themes répond à toutes ces problématiques.  La suite Thrive est actuellement disponible à...

Pin It on Pinterest

Si ce n'est pas encore fait, REGARDE TOUT DE SUITE TON PREMIER COURS GRATUIT SUR L'AFFILIATION